Au Mali, une guerre contre le terrorisme ou face à une insurrection?

« La ministre des Armées, Florence Parly, est en visite au Sahel en pleine polémique sur les conséquences d’une frappe française début janvier ».

Florence Parly est arrivée, ce jeudi 1er avril, au Mali pour une visite de deux jours, accompagnée de ses homologues tchèque, Lubomir Metnar, et estonien, Kalle Laanet. Ils rencontreront les autorités «​de transition » à Bamako et celles de la force Barkhane. Ils annonceront également la pleine capacité opérationnelle de la Task Force européenne Takuba, qui doit « accompagner » l’armée malienne.

Lire la suite

La ministre des Armées sanctionne durement un capitaine de gendarmerie qui dénonce la délinquance

Par valeursactuelles.com / Vendredi 5 mars 2021 à 14:00

« L’objectif pour Hervé Moreau : quitter les drapeaux et s’engager en politique pour se présenter en juin 2022 aux élections législatives à Beaune (Côte-d’Or) ». Ceci étant dit, le règlement c’est le règlement et on l’épouse en embrassant le métier des armes. Autrement dit, « se soumettre ou se démettre » ou encore, à l’instar des ministres, « on ferme sa gueule ou on démissionne ». //RO

Puni pour avoir dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Récemment, le capitaine de gendarmerie Hervé Moreau a publié un livre pour dénoncer l’explosion de la délinquance et les manquements de la justice. Baptisé « vérités d’un capitaine de gendarmerie« , ce brûlot édité à compte d’auteur s’est déjà vendu à 5 000 exemplaires, sans aucun diffuseur, rapporte Le Figaro, qui dresse le portrait de l’officier. Pour être sorti de son devoir de réserve, Hervé Moreau savait qu’il allait écoper d’une sanction. Mais il ne s’attendait pas à une telle sévérité, comme il le confie au quotidien.

Lire la suite

Djibouti, un pivot géographique cher aux puissances étrangères

Thomas Eydoux — 17 février 2021 à 9h00 – Slate

La France, la Chine, les États-Unis, mais aussi le Japon, l’Allemagne ou encore l’Italie. La liste des forces armées implantées à Djibouti est longue. Mais dans une région agitée par des tensions, le petit État d’Afrique de l’Est affiche une stabilité qui séduit. Sa situation géographique est également une opportunité pour les pays qui veulent maintenir leurs influences dans la région.

«On a un défaut de présence ici», confesse un membre de l’État-major des FFDj, les Forces françaises stationnées à Djibouti. Pourtant, avec près de 1.500 soldats répartis sur trois sites, la France est solidement implantée ici. C’est la plus grande base de soldats français hors métropole.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :