«Ils ont une haine de la langue, de l’effort de réflexion»: Sylvie Germain répond aux lycéens qui la harcèlent

Par Alice Develey – Publié le 21/06/2022 – Le Figaro Étudiant

« Ils veulent des diplômes sans aucun effort, se clament victimes pour un oui pour un non et désignent comme persécuteurs ceux-là mêmes qu’ils injurient et menacent ».

ENTRETIEN – Un texte de Sylvie Germain, tiré de son ouvrage Jours de colère (Gallimard), a été proposé aux candidats du bac de français 2022. Sur les réseaux sociaux, les élèves se sont déchaînés sur l’extrait qu’ils ont jugé trop difficile à analyser et ont insulté l’auteur.

LE FIGARO. – Qu’avez-vous ressenti en apprenant que votre texte avait été choisi au bac de français? 

Sylvie GERMAIN. – Je n’avais pas été prévenue, pour préserver la confidentialité de l’épreuve. Lorsqu’on accepte d’être publié et que notre texte devient public, on doit s’attendre à des surprises, bonnes ou mauvaises. J’ai été étonnée, et touchée par le choix d’un de mes livres, et aussi légèrement perplexe devant cet extrait peut-être peu évident hors contexte. Et puis, dès le lendemain, la polémique est arrivée, des lycéens mécontents ont déversé leur colère.

Lire la suite

Je me marre… par Pierre Duriot

Le 07 juillet 2020

Je me marre… avec ce mot magique qui préside à l’attribution du bac 2020 : la bienveillance. La bienveillance en pédagogie, c’est la posture élémentaire. Elle consiste à ne pas engueuler un gamin, ou à l’humilier, sous prétexte qu’il n’a pas compris une explication ou rend un mauvais travail.

Lire la suite

« Andrée Chedid, trop chelou… » par Pierre Duriot

Le 19 juin 2019 – Le Colonel 3.0

© Pierre Duriot

Je me marre… les lycéens de Première S et ES protestent contre le choix d’un poème d’Andrée Chedid, jugé « trop difficile ». Ils dénoncent « une humiliation ». Forts de 18.500 signatures de pétitionnaires, les auteurs de la fronde appellent « à assouplir les critères de notation ». Sartre, comme le département ? Disait le comique, Chedid, comme Mathieu Chedid ? Disent les lycéens. Ben oui quoi, si on ne peut plus avoir son bac en étant inculte et en n’ayant rien foutu, où va-t-on ?

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :