Les fuites irritent à Bruxelles. La chasse aux sorcières a commencé

Depuis quelques semaines, la plupart des discussions qui se déroulent normalement à huis clos au COPS, le comité politique et de sécurité, ou dans les groupes de travail du Conseil, fuitent dans la presse, avant même que la décision soit officialisée. Les milieux européens, vexés, se crispent et exigent des sanctions contre les impétrants, fustigeant ces satanés journalistes qui se permettent de répandre sur la place publique ce qui a été soigneusement décidé dans le secret des alcôves.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :