Cybersécurité : « Le Bureau des légendes » aide le gouvernement à sensibiliser les Français

Comme en matière de Sécurité routière, un bon message de prévention passe par une campagne qui sait marquer les esprits. Pour sensibiliser le grand public, les petites et moyennes entreprises et les collectivités locales aux bons gestes barrières en matière de cybersécurité, le gouvernement a fait appel à la série Le Bureau des légendes. Dans trois spots de moins d’une minute, dont l’intégralité a été diffusée en primeur sur le compte Twitter de l’Élysée, les vrais personnages de la série Le Bureau des légendes sont mis en scène au service de la bonne cause.

Lire la suite

La République des gazouillis

Par Michel Janva le 4 janvier 2021

Moins de cent tweets d’origines diverses, montrant la qualité de la gouvernance macronienne de la France en 2020. Choix souligné par quelques références à d’autres textes déjà publiés sur Le Salon Beige :

  • Petit rappel de la compétence aveuglante des membres du pouvoir exécutif
  • Vérification par l’éminente gestion de l’épidémie de covid : le pouvoir macronien à son meilleur https://www.lesalonbeige.fr/covid-il-y-a-bien-une-deuxieme-vague-celle-des-bouffees-delirantes/
  • Les plaisirs du vivre-ensemble dans une atmosphère apaisée
  • «La France n’a pas de problème avec l’islam », nous a déclaré M.Macron le 4 décembre ; preuves à l’appui
  • Nous avons enfin compris l’apport de la souveraineté européenne tant vantée par M.Macron
  • Avant de terminer sur quelques autres aspects.

Lire la suite

«Il n’est pas le général de Gaulle», Macron est-il à la hauteur face au coronavirus?

Par Fabien Buzzanca – Le 08 avril 2020 – Sputnik

Alors que le chef de l’État s’adressera à nouveau à la Nation le (12) avril, sa gestion de la crise du coronavirus est de plus en plus critiquée. Dans son propre camp, certains de ses proches l’accusent de «trop parler». Le politologue Yves Sintomer livre une analyse sans concession à Sputnik France. 

«Il n’est pas lui-même. Il n’est pas le général de Gaulle.»

Cette saillie relatée récemment par Le Parisien ne vient pas d’un opposant à Emmanuel Macron, mais bien d’un communicant du gouvernement. Le locataire de l’Élysée s’adressera le 9 avril à la nation pour la quatrième fois depuis le début de l’épidémie de coronavirus qui frappe durement le monde et la France. Certains, au sein même de son propre camp, s’inquiètent de le voir «trop parler».

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :