Temps de travail des militaires : Paris vent debout avant une décision européenne

Je suis bien évidemment « vent debout » contre cette décision européenne.

L’Allemagne, elle, a fait le choix d’appliquer ces règles dans ses armées. Une option inenvisageable pour le gouvernement français qui juge cette directive incompatible avec le statut de ses forces armées, organisées selon le principe de « disponibilité en tous temps et en tous lieux ».

La ministre des Armées, Florence Parly, s’est dite « farouchement opposée » aux conclusions du magistrat, en évoquant un « enjeu essentiel de notre défense nationale comme de la sécurité européenne ».

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :