[Tribune] Julien Aubert : “Confinement : Liberté, égalité, fraternité, j’écris ton nom”

On ne peut qu’être d’accord avec Julien Aubert qui, je le reconnais, sort du lot de celles et ceux qui restent ancrés à droite. //RO

Le reconfinement qui a été proposé aux Français mercredi 28 octobre par la voix du Président de la République est voué à l’échec, pour deux raisons. La première des raisons réside dans le fait qu’il n’a de confinement que le nom. C’est un gros couvre-feu à trous qui vise essentiellement les jeunes et la convivialité. En réalité, les exceptions sont tellement multiples que les interactions sociales vont se perpétuer. Je crains fortement que, dans dix jours, lorsque vous constaterez qu’il n’a en rien enrayé la courbe de progression de la maladie, vous ne soyez obligés d’imposer un confinement total qui débordera sur le mois de décembre et dévastera toute l’économie marchande. Cette prévision n’est pas une prédiction, et l’on pourrait en débattre. Je souhaite me tromper.

Valeurs Actuelles

Lire la suite

Nous y voilà !

Nous y voilà. Tout doucement, nous y sommes venus. Il paraît qu’il ne faut pas parler de dictature sanitaire sous peine d’être assimilé à certains complotistes bas du front dont les grandes entreprises du numérique, épaulant désormais officiellement les gouvernants dans leur besogne, ont décidé de débarrasser l’Univers en faveur d’une Vérité officielle produite dans quelque laboratoire secret inconnu du vulgaire, inaccessible au citoyen lambda et soumise au régime exclusif d’une expertocratie douteuse. 

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :