Le bureaucratisme totalitaire par Maxime Tandonnet

« Le totalitarisme bureaucratique, big brother sanitaire, nous y sommes en plein et pas près d’en sortir… » //MT

Nous apprenons ce matin que la décision de reconfiner la région Ile-de-France serait liée à une donnée statistique: le passage à « un taux d’incidence de 400 » (il serait à 391). Cela signifierait 400 tests positifs sur 100 000 habitants. Telle serait la limite retenue pour passer au reconfinement. Sommet de la logique technocratique: le sort d’un pays conditionné à un ratio. Qu’est-ce que le reconfinement? Il signifie emprisonnement de millions de personnes à domicile, assignation à résidence comme des criminels ou de dangereux terroristes, annulation de la liberté quotidienne d’aller-et-venir, imposition des Ausweis – autorisation de passage – chasse à l’homme dans les rues, fermeture des commerces et persécutions des commerçants. Nous n’en étions déjà pas loin, avec le couvre-feu. Mais là nous y serions en plein.

Lire la suite

LETTRE OUVERTE. Vaccination des « soignants » contre la Covid-19 : Réponse à l’injonction diffusée par 7 Ordres professionnels de santé

Être « soignant » ne fait pas de moi un « esclave » de l’Ordre professionnel ou de telle ou telle autre entité.

Dans le cadre de la vaccination contre la Covid-19, et de façon unanime, vous avez décidé d’adresser aux « soignants » ce qui pourrait être qualifié d’injonction.

Faisant suite à cette injonction, en date du 7 mars 2021, qui a été diffusée publiquement sous le titre « Les Ordres des professions de santé appellent l’ensemble des soignants à se faire vacciner », j’ai l’honneur de vous soumettre, dans ce qui suit, quelques observations qu’appelle, de ma part, votre initiative dont j’ai appris l’existence par voie de presse. La présente lettre ouverte ne présume pas du sens de ma décision personnelle (de se vacciner ou non).

Un tel communiqué au contenu autoritaire, diffusé publiquement par vos soins, pourrait laisser penser que des soignants seraient des « enfants capricieux », indisciplinés et irresponsables. Il livre les soignants au lynchage public notamment sur les réseaux sociaux. Il les stigmatise. Ces soignants ne font pourtant que s’interroger, de façon légitime, sur le rapport bénéfice/risque de ces vaccins contre la Covid-19. Ils s’interrogent d’abord pour l’intérêt des patients ; et ensuite pour leurs propres intérêts concernant leurs propres corps.

Lire la suite

Boris Cyrulnik : « On va être obligé de changer et de repenser toute la civilisation »

On est vraiment à la croisée des chemins : ou bien il y a le chaos social et va survenir un escroc culturel qui va nous dire « Je suis votre sauveur, je sais comment il faut faire, donc votez pour moi« . Soit dit en passant, vous remarquerez qu’un grand nombre de dictateurs et de régimes autoritaires ont été élus démocratiquement. C’est possible. Il y a des gens qui y pensent. //BC

C’est peut-être devenu son principal objet de recherche, celui qui conditionne tous ses autres travaux. Dans son dernier livre, Des âmes et des saisons. Psycho-écologie (Odile Jacob), comme dans l’ensemble de son œuvre, le neuropsychiatreBoris Cyrulnik, se demande comment soigner les âmes. Il a exploré toutes les approches possibles, passant successivement par la psychologie, la neurologie, la psychiatrie, la psychanalyse, mais aussi l’éthologie humaine, pour ne citer qu’elles.

Cette fois, c’est sur fond de crise sociale et sanitaire que le célèbre auteur a décidé de revenir sur l’influence de l’environnement naturel sur notre propre modèle de développement. Plus que jamais, les paradoxes de notre existence se révèlent au grand jour. C’est ce qu’il sous-entend dans le concept de psycho-écologie, cette relation qui semble trop se distendre entre la nature et notre condition humaine, alors que nous sommes, d’après lui, bien plus sculptés qu’on ne le pense par notre espace naturel. 

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :