« ADP. Baisse de salaire ou licenciement ! » L’édito de Charles SANNAT

Conséquence, cela va socialement être assez saignant et sanglant dans de nombreuses entreprises.

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Vous savez, nous n’avons encore rien, vu. Depuis le début de l’année je parle et je développe une thématique centrale qui va être celle de la rigueur, de l’austérité et de la fin du « quoi qu’il en coûte ».

Pourquoi ?

Parce que finalement quand on y pense bien, les choses, dans la vie sont souvent simples, ou plus précisément on peut les simplifier.

Nous pouvons donc résumer notre situation de la manière suivante.

A/ Soit la crise sanitaire dure peu longtemps.

B/ Soit la crise sanitaire dure très longtemps.

Alors

1/ Si A alors nous pouvons financer un quoi qu’il en coûte sur une durée courte.

2/ Si B, alors nous n’avons pas les moyens de multiples confinements où tout le monde est indemnisé quoi qu’il en coûte.

Donc…

  • Si 1 alors nous pouvons accroître l’endettement sans pour autant risquer la faillite.
  • Si 2 alors nous ne pouvons pas accroître l’endettement sans risquer la faillite.

Lire la suite

Réseaux sociaux : tout est bien verrouillé…

Par Isabelle Surply – Le 09 janvier 2021

En ce qui me concerne, je dirais plutôt « Inquiétant. Très inquiétant ». Le « no limit » de notre liberté d’expression vient d’en prendre un sacré coup. À vous de voir. À vous d’agir. À vous de réagir. Je fais pour ma part ce que je peux et, à l’impossible nul n’est tenu. //RO

Illustration Boulevard Voltaire

Deux mondes viennent de rentrer en collision. La crise sanitaire mondiale, nous obligeant à plus “conf’call”, plus de “restez chez vous”, plus de “conférence numérique”, plus de “Pornhub” et de “Click’n Collect”… Et la crise numérique, nous obligeant à nous plier à une pensée unique, celle des propriétaires des réseaux sociaux. Une poignée d’entrepreneurs, qui font la pluie et le beau temps sur l’opinion mondiale, décident, en appuyant sur un seul bouton, que le président actuel de la plus grande puissance mondiale n’a plus le droit de s’exprimer sur leurs plateformes. Une poignée de gars vient de vous dire que votre dernier rempart pour survivre à la crise sanitaire vient de disparaître. Après la censure de Trump sur Twitter, Facebook, Insta et consorts, nous apprenons “par voie de presse sur nos supports numériques” que WhatsApp va changer ses conditions générales et que le RS “Parler” a été totalement suspendu de tout le Net. Le continent numérique entier est verrouillé. C’est fini. Et les continents géographiques sont paralysés, figés par le Coronavirus. Le temps vient de s’arrêter.

Lire la suite

Discours presque imaginaire… par Pierre Duriot

Le 28 juillet 2020

Pour le gouvernement Castex, 43 membres et le compte n’est pas encore bon… Il en reste à venir. Les derniers potes à caser.

Discours presque imaginaire… Mes chers compatriotes, l’heure est grave. Nous avons, avec la crise sanitaire, explosé tous les chiffres. Le niveau d’endettement, le nombre de chômeurs, les déficits publics, le nombre des faillites, sont à la hausse.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :