McKinsey : Olivier Véran révèle un nouveau contrat et répond à la commission d’enquête

Par Guillaume Jacquot – Le 02 février 2022

À « situation exceptionnelle », le ministre de la Santé a répondu par « des choix exceptionnels ». Ce rapport donne le vertige aux sénateurs et aux lecteurs. Pas à Olivier Véran, égal à lui-même… méprisant. Et méprisable.

C’est avec plusieurs de ces « livrables », exhumés de cette masse de données, que la rapporteure de la commission, Éliane Assassi (groupe communiste) demande des éclaircissements au ministre de la Santé Olivier Véran, ce 2 février. « Leur lecture donne quand même le vertige, car elle démontre une intervention massive de ces cabinets sur tous les points de la crise sanitaire et sur des missions qui nous semblaient relever de l’administration », s’inquiète la sénatrice, en guise de préambule.

Lire la suite

La crise sanitaire a révélé l’inquiétant déclin du journalisme

Par Laurent Mucchielli – le 15 juillet 2021 – Médiapart

Un constat sans appel de la triste réalité du journalisme aujourd’hui. Sincèrement affligeant. Aujourd’hui, je ne regarde aucune chaine d’informations non-stop. Il n’y en a aucune pour relever le niveau des autres. //RO

Communication partout, journalisme nulle part ? Telle pourrait être une des formules – volontairement un peu provocatrice – aidant à problématiser l’évolution du journalisme contemporain dans un pays comme la France. Le problème était déjà résumé en 2014 par Christine Leteinturier (Université Paris 2) : « Le champ du journalisme est, en France, l’espace où l’affrontement entre information et communication est sans doute le plus fort. (…) L’émergence d’un ‘journalisme de communication’ au tournant des années 1990, consolidé par l’expansion rapide du Web, fragilise cette position d’indépendance des journalistes dans un univers médiatique désormais très largement dominé par des enjeux commerciaux ». Ce disant, il ne s’agit pas de critiquer quiconque en particulier, ni de mettre tout le monde dans le même panier (il y a environ 35 000 journalistes en France, dont un quart de pigistes et CDD très courts, comme le rappelait récemment le sociologue Erik Neveu), mais de réfléchir à une évolution générale. Le constat est en effet incontournable : depuis le début de la crise sanitaire, le traitement de l’information par la grande majorité des médias français ne respecte pas la plupart des principes déontologiques de la profession. Loin de jouer un quelconque rôle de contre-pouvoir, ils constituent au contraire les relais globalement très dociles, parfois même complaisants, de la communication gouvernementale. Il n’en a pas toujours été ainsi.

Lire la suite

Le gouvernement réduit la voix des plus pauvres au Cese

Les plus précaires seront moins représentés au Conseil économique social et environnemental (CESE) dont la composition doit être prochainement renouvelée. Dans un communiqué publié jeudi 24 mars, les 35 associations de solidarité du collectif Alerte déplorent que leur soit déniée « la juste représentation qu’elles sont en droit d’attendre », alors que la crise sanitaire fragilise les plus démunis.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :