Il rêvent d’une vie meilleure au paradis ? Offrons-la-leur !

Par Manuel Gomez, le 24 mars 2016 Boulevard Voltaire « Nos valeurs humanitaires ne sont pas compatibles avec la sauvagerie de nos ennemis ». MG   De mémoire d’homme, et depuis la création de notre monde, on n’a jamais vu un pays, une armée gagner une guerre sans tuer ses ennemis. Vous perdez les pédales, Monsieur le Premier … Lire la suite

« Les élites politiques ne cherchent plus à susciter l’espoir mais à jouer sur la peur »

Par Thomas Coutrot, le 26 janvier 2016

France Attac

 

 

Incapable d’obtenir le moindre résultat en matière de lutte contre le chômage et les inégalités, le gouvernement se réfugie dans la manipulation de la peur et du repli sur soi, estime l’économiste Thomas Coutrot, porte-parole de l’association altermondialiste Attac. Car répondre au terrorisme par la déchéance de nationalité, c’est plonger dans un imaginaire où l’ennemi ne saurait être français. Il est tellement plus facile de pointer un « barbare » venu de l’étranger. « Pour en finir avec le terrorisme, faut-il éradiquer les terroristes au prix du renoncement à la liberté, à l’égalité et à la fraternité ? Ou bien faut-il prendre enfin au sérieux la devise de la République ? »

L’improbable basculement de François Hollande, de « président ordinaire » obnubilé par le chômage à « chef de guerre » implacable contre le terrorisme, est d’autant plus révélateur que le personnage semble à contre-emploi. Pathétique retour de virilisme, tout se passe comme si le chef de l’État, héritier malgré lui d’une tradition impérialiste, d’une force de frappe et d’un siège au Conseil de sécurité, ne pouvait résister à la tentation d’exhiber ses attributs militaires pour masquer une impuissance par trop criante en matière économique et sociale.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :