GRAND EST | ARMÉE Démoralisés, épuisés : les soldats perdus de Sentinelle

Des centaines soldats recrutés depuis les attentats de 2015 quittent l’armée avant la fin de leur contrat. Les pubs de l’époque leur promettaient les opérations extérieures, mais ils s’épuisent en gardes statiques et en patrouilles. Récit d’une démoralisation massive.

Lire la suite