Le virus mute, la démocratie aussi !

Et voilà que je donne, à mon tour, dans « Front Populaire »… //RO

Alors voilà, nous y sommes…

Nous étions quelques-uns à oser parler de Dictature sanitaire. Ça ricanait, ça couinait au complotisme, ça fact-checkait dans tous les coins, ça débunkait à tour de bras en se donnant des airs doctes.

Pourtant, force est de constater que nous avions raison, hélas, trois fois hélas.

Nous avions notamment alerté sur l’obligation vaccinale à venir, sur les atteintes graves au secret médical et sur l’instauration d’un Ordre sanitaire omniprésent d’une façon générale.

Lire la suite

« Au royaume des aveugles les borgnes sont rois » – dictature et collaboration aveugle ?

19 avril 2020 – Profession Gendarme

Le Syndicat « France Police » nous informe qu’au 16 avril à 17 heures les forces de l’ordre ont procédé à 12,6 millions de contrôles et relevé 762.106 infractions, permettant au passage à l’Etat d’encaisser un joli pactole de 102 millions d’euros ! (voir ce LIEN)

A la suite de cette info un officier supérieur de la gendarmerie nous fait un commentaire plein de bon sens et de vérités sur la situation actuelle. 

Nous espérons que beaucoup de nos camarades et collègues des Forces de l’ordre en prendront acte :

Lire la suite

Emmanuel Macron cité en exemple pour sa répression des Gilets Jaunes

RT France – Le 23 octobre 2019

Titre original de l’article : « Un élu chilien justifie l’usage de la force en prenant pour exemple Macron avec les Gilets jaunes« 

D’autres pays vantent également les mérites de « la dictature à la française » et sa répression devenue légendaire avec Les Gilets Jaunes. À l’instar de la Chine. Foin du pays des Droits de l’Homme. Foin du « French Kisse ». Bienvenue au pays de la « schlague »… C’est chez nous et c’est dans la presse. //RO

La façon dont Emmanuel Macron a géré la crise des Gilets jaunes semble considérée comme exemplaire pour un sénateur membre de la majorité du président Sebastian Pinera, qui a comparé la situation chilienne avec celle de la France.

Le maintien de l’ordre à la française à la sauce Gilets jaunes, est-il un exemple de gestion «démocratique» de crise pour le monde ? C’est en tout cas ce qu’a tenté de faire valoir un élu chilien de la majorité devant le Sénat du pays pour défendre l’usage de la force publique par le président chilien [Sebastian] Pinera. 

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :