Pour renforcer la cybersécurité en France, les services de renseignements misent sur les jeunes

Ouest-France avec AFP – Publié le 21/05/2020

La crise du Covid-19 accélère la dépendance de la planète toute entière au numérique. Et pour y faire face, les services de renseignement extérieurs français misent sur les geeks, explique à l’AFP leur directeur technique.

On a besoin de gens très connectés aux nouvelles technologies, donc des jeunes. Il faut qu’on en fasse rentrer à la DGSE, c’est vital, a estimé Patrick Pailloux dans un entretien par téléphone. La cybersécurité, c’est l’alpha et l’oméga de la sécurité du monde dans lequel on vit. Si on n’est pas capable de sécuriser nos systèmes, toute autre sécurité ne sert plus à rien.

Mais la logique et les maths ne sont pas forcément le premier des fantasmes lorsqu’on pense à l’espionnage. Les jeunes ont James Bond et les forces spéciales dans la tête, constate-t-il. Ils se disent : « je ne suis pas un Rambo, je suis un geek » et cela ne leur vient pas à l’esprit de venir à la DGSE. Mais il n’y a pas que des surhommes survitaminés. Si on est survitaminé en sciences, on peut aussi servir son pays.

Lire la suite

La DGSE atterrée par le niveau de certains de ses candidats

Par Pierre Longeray – Le 30 avril 2020 – Vice

Je n’en suis guère étonné car le glissement était déjà bien amorcé lors de mon départ de Mortier il y a 7 ans maintenant. Rien de surprenant car c’est à l’image de la société. Il faudra faire avec. Comme pour le terrorisme et pour désormais le Covid-19. //RO

Sans grande surprise, il semblerait que se mettre des longs tunnels du Bureau des Légendes ne soit pas suffisant pour rentrer à la DGSE. Début avril, l’opaque service de renseignement du boulevard Mortier à Paris a publié le rapport du jury de l’édition 2019 du concours externe SAS (comprendre celui des « secrétaires administratifs spécialisés »). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le rapport – repéré par Intelligence Online – est salé pour ceux qui ont tenté leur chance.

Lire la suite

Le labo P4 a été construit par la France… contre l’avis de nos agents secrets!

Par Pascal Tenno – 16/04/2020 – FL24

que ce labo P4 est aussi issu d’un

Ajoutons à cela que ce laboratoire P4 est également issu d’un dossier OFFSET AIRBUS-SAFRAN-THALES, etc. //RO

Ce matin, nous vous signalions que Jean-Pierre Raffarin avait fait tout son possible pour que la France participe au financement du laboratoire P4, d’où est très probablement sorti le coronavirus. Mais il y a encore plus grave: ce laboratoire a été conçu et construit par la France, toujours avec la bénédiction de Jean-Pierre Raffarin, et la participation de Bernard Cazeneuve… malgré les mises en garde de plusieurs services secrets.

Un article-choc de Challenges, écrit par un expert, révèle les dessous explosifs de l’affaire: P4 a été construit contre l’avis des services secrets!

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :