Marseille : Michèle Rubirola élue maire au bout du suspense et après le retrait de Samia Ghali

Par Rosalie Lucas – Le 4 juillet 2020 – Le Parisien

Marseille était déjà tombée tellement bas qu’au pire, on peut craindre une amélioration… //RO

Michèle Rubirola prend les clés de l’Hôtel de ville de Marseille. La cheffe de file de l’union de la gauche et des écologistes du Printemps Marseillais a été élue ce samedi matin lors d’un conseil municipal sous tension.

Elle a été désignée lors du second tour avec 51 voix pour elle contre 41 pour son adversaire LR Guy Teissier, après le désistement de Samia Ghali.

« J’ai pris la décision de ne pas diviser les Marseillais, de ne pas attrister les Marseillais et de leur permettre d’avoir Michèle Rubirola comme maire, c’est pour ça que je vais retirer ma candidature », avait annoncé la sénatrice ex-PS des quartiers Nord, juste avant le second tour dans une déclaration devant l’Hôtel de ville.

Lire la suite

“Le Christ s’est arrêté à Eboli, l’Union des Droites, à Carpentras”

Par Julien Aubert / Jeudi 4 juin 2020 – Valeurs Actuelles

A l’occasion d’une tribune sur votre site, le général de la Chesnais s’est permis de m’interpeller ainsi: « Pourquoi Julien Aubert ne saisit-il pas cette occasion pour être le ferment d’une recomposition à droite, lui le chantre d’une droite qui s’assume ? », au motif que M. Melquior serait mon suppléant.

Ce n’est pas la première fois qu’il cherche à m’interpeller, espérant nationaliser un scrutin municipal. Jusqu’ici je me suis abstenu de toute réponse. Non pas par embarras, mais par respect. Je ne suis pas candidat pour être Maire de Carpentras. Monsieur de la Chesnais fait mine de croire que mon suppléant serait mon adjudant chef mais je peux vous assurer que je n’ai interféré ni dans la composition de sa liste, ni dans sa stratégie. Passer au dessus est donc un manque flagrant de considération pour la personne qui est seule décisionnaire.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :