Le gouvernement dévoile (enfin) les résultats des municipales par nuances politiques

C’est quand même incroyable qu’il faille l’intervention d’un député pour que le pouvoir dévoile les résultats d’une élection au scrutin universel. Et la transparence ?

 Le député LR Olivier Marleix réclamait les résultats des élections municipales par parti politique depuis le scrutin du 15 mars 2020. Après avoir traîné des pieds, le gouvernement lui a finalement remis la comptabilisation nationale des résultats, raconte Le Figaro.

Olivier Marleix analysait l’absence de ces résultats, « habituellement » affichés publiquement Place Beauvau dès le soir des élections, comme une « manœuvre ». D’après lui, cette absence trahissait une « volonté délibérée de dissimuler aux Français l’ampleur de la claque prise par La République en marche ».

Lire la suite

Union des droites : pourquoi ça ne fonctionne pas ? L’exemple de Carpentras

Marc Eynaud – Le 06 juin 2020 – Boulevard Voltaire

Voir aussi le profil de l’auteur.

C’est la question à cent mille dans la sous-préfecture du Vaucluse. Dans cette ville moyenne, nichée entre le mont Ventoux et les dentelles de Montmirail, la question de l’électeur de droite revient comme une rengaine. Pourquoi, au pays de la gariguette, la droite reste-t-elle aux fraises face à une gauche qui se refuse à rendre les armes ? Comment la terre d’élection de Jean-Marie Le Pen, Marion Maréchal et de Julien Aubert peut-elle laisser à la gauche la mairie de la deuxième ville du département ? Nous avons profité de cet entre-deux-tours des élections municipales pour nous plonger dans la vie politique locale et comprendre les raisons de ces échecs successifs.

Lire la suite

Municipales à Montpellier : le coup de poker du milliardaire Mohed Altrad

Benjamin Téoule –  Le 03/06/2020 | Le Point.fr

Intéressant de savoir de quoi il ressort à Montpellier qui nous sort son milliardaire. Pour le reste, Voyez vous-mêmes! //RO

Cela ressemble fortement à un coup de poker. En dernière position d’une triangulaire aux élections municipales de Montpellier, l’industriel Mohed Altrad (13,31 %) devait obtenir un ralliement pour espérer continuer à entretenir le suspense dans la campagne. Mardi, quelques heures avant la clôture du dépôt des listes en préfecture, le milliardaire a signé un accord avec trois autres candidats non qualifiés pour le second tour : le youtubeur Rémi Gaillard (9,59 %), Alenka Doulain (9,25 %), la tête de liste d’un mouvement citoyen soutenu par La France insoumise, et Clothilde Ollier (7,26 %), une dissidente écologiste. De quoi détonner, de quoi dérouter !

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :