Campagne de Zemmour: l’armée demande au général (2S) Bertrand de la Chesnais de « se mettre à la retraite »

Le 20/01/2022 à 15:19

Un message « très clair ». Une mise point voire une mise au pas salutaire. « C’est le Code de la Défense, donc c’est la loi. » //RO

Le porte-parole du ministère des Armées, Hervé Grandjean, l’a confirmé jeudi après-midi à BFMTV. Le ministère demande officiellement au général de corps d’armée Bertrand de la Chesnais « de se mettre à la retraite » pour être en cohérence avec le Code de La Défense.

Celui-ci avait été désigné par Eric Zemmour comme son directeur de campagne au début du mois de décembre. La collaboration entre Eric Zemmour et cet officier proche du général Pierre de Villiers était notoire depuis que celui-ci s’était affiché aux côtés du candidat à la présidentielle au salon Milipol, en octobre dernier.

Lire la suite

La défense déjà malmenée dans la présidentielle (actualisé 1)

Par Jean-Marc Tanguy – Le 11 janvier 2022

« D’autres militaires, d’active ou du 2S sont d’ores et déjà inscrits, voire très actifs dans les différentes écuries. Ils semblent nombreux chez Zemmour, attirés par un discours séductif. Mais pour l’instant relativement vide de propositions dans la défense. » //JMT J’en entends même qui disent « ils nous emmerdent ces militaires ». Si, si… je vous l’assure. //RO

C’est sans doute la réforme que la minarm aurait dû mettre sur le haut de la pile. Hier, le minarm reconnaissait que le statut des 2S (ou de la campagne présidentielle?) avait ses « zones grises » et qu’il faudrait se pencher sur le sujet. Qui s’en chargera  ? Un vieux serpent de mer, comme la réforme de la chaîne communication des armées. Trop tard pour s’y mettre, aussi près de la présidentielle !

Car ce n’est pourtant pas la première fois pourtant que les problèmes se posent. De l’obligation de neutralité des 2S, des consignes de neutralité et de discrétion des candidats à la présidentielle lors de leurs visites dans les unités militaires. Mais cette fois, le minarm, et le président lui-même sont bien ennuyés par ces acteurs bien turbulents, qui ne suivent pas les consignes données et les règles.

Lire la suite

Vers un report de l’élection présidentielle ?

Par Georges Michel – Le 21 décembre 2021

On est bien d’accord que le gouvernement navigue à vue et que l’arrivée du variant Omicron qui se développe de manière exponentielle, nous dit-on, ne lui facilite pas la tâche. Ce mardi, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, invité de la matinale de France 2, n’a pas exclu d’aller « au-delà » des mesures déjà envisagées pour faire face à cette cinquième vague. Qu’est-ce à dire ?

Mais Gabriel Attal a tenu à rassurer, concernant l’éventuel report de l’élection présidentielle 2022 qui arrive à grands pas. Ce report n’est « ni sur la table, ni en dessous de la table, ni dans le placard à côté de la table ».

Cela aurait-il écorché la bouche de ce fringant ministre de dire tout simplement que la Constitution ne permet pas ce report des présidentielles, même si Christophe Castaner considère qu’il s’agit d’une élection locale ! 

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :