La légende de Lafarge

Aucune révélation sensationnelle. Aucun secret professionnel car tout est de sources ouvertes. Très intéressant. //RO

Le voici, l’intermédiaire de l’organisation État islamique, accusé d’avoir persuadé des cadres du groupe Lafarge de s’acoquiner avec Daesh, pour faire fonctionner leur usine syrienne, quitte à enrichir des terroristes. Dans un bureau du huitième arrondissement de Paris, nous nous attablons de longues heures et à deux reprises avec cet homme né à Damas, porteur de deux passeports, l’un syrien l’autre canadien. Amro Taleb. Son nom revient une centaine de fois dans le dossier pénal ouvert fin 2016, dans lequel huit anciens dirigeants du cimentier sont mis en examen pour financement du terrorisme, ainsi que la société Lafarge en tant que personne morale. Ces dernières années, la guerre en Syrie l’a obligé à déménager aux Émirats arabes unis. Là, les autorités l’ont averti qu’un mandat d’arrêt international émis par les juges français le visait. Courant septembre 2019, il s’est donc établi pour quelques mois dans la capitale, pour s’expliquer devant la justice, raconter ses relations avec Lafarge. Sa famille le soutient, comprend. Son père, Bassam Taleb, journaliste syrien installé au Canada, a fait le déplacement jusqu’à Paris, pour être à ses côtés.

Lire la suite

Syrie : la France va protéger ses forces spéciales engagées aux côtés des Kurdes

Par Reuters  |  14/10/2019 – La Tribune

L’Élysée a annoncé vouloir prendre des mesures pour protéger les centaines de membres des forces spéciales françaises qui opèrent dans la région en collaboration étroite avec les milices kurdes, lesquels sont la cible de l’offensive lancée mercredi dernier par la Turquie. Des travailleurs humanitaires français sont aussi présents dans la zone. Par ailleurs, la présidence française s’inquiète des multiples risques liés aux évasions de djihadistes français.

La France va prendre « dans les prochaines heures » des mesures pour garantir la sécurité des personnels français militaires et civils présents dans le nord-est de la Syrie, où l’armée turque a intensifié son offensive, a déclaré l’Élysée à l’issue d’un conseil restreint de défense organisé dimanche soir.

Cette annonce survient quelques heures après que les États-Unis, dont la France est l’un des principaux alliés dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie et Irak, ont annoncé le retrait de 1.000 soldats supplémentaires du nord-est syrien.

Lire la suite

« Cet Occident qui trahit…

Par GIRARD Renaud Le 27 mars 2018 Magistro     © Pierre Duriot   Selon le chroniqueur, il faut continuer à soutenir nos alliés kurdes des YPG (Unités de protection du peuple). Non par idéalisme, mais par réalisme.   Jusqu’où l’Occident ira-t-il dans son lâchage des Kurdes de Syrie face à l’ogre islamiste turc ? Le … Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :