La ministre des Armées sanctionne durement un capitaine de gendarmerie qui dénonce la délinquance

Par valeursactuelles.com / Vendredi 5 mars 2021 à 14:00

« L’objectif pour Hervé Moreau : quitter les drapeaux et s’engager en politique pour se présenter en juin 2022 aux élections législatives à Beaune (Côte-d’Or) ». Ceci étant dit, le règlement c’est le règlement et on l’épouse en embrassant le métier des armes. Autrement dit, « se soumettre ou se démettre » ou encore, à l’instar des ministres, « on ferme sa gueule ou on démissionne ». //RO

Puni pour avoir dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Récemment, le capitaine de gendarmerie Hervé Moreau a publié un livre pour dénoncer l’explosion de la délinquance et les manquements de la justice. Baptisé « vérités d’un capitaine de gendarmerie« , ce brûlot édité à compte d’auteur s’est déjà vendu à 5 000 exemplaires, sans aucun diffuseur, rapporte Le Figaro, qui dresse le portrait de l’officier. Pour être sorti de son devoir de réserve, Hervé Moreau savait qu’il allait écoper d’une sanction. Mais il ne s’attendait pas à une telle sévérité, comme il le confie au quotidien.

Lire la suite

Le niveau scolaire des policiers en chute libre

D’où l’intérêt qu’il y aura prochainement pour le pouvoir de fusionner « à 100% » police et gendarmerie pour tenter de masquer ce « reflet de la société ». Comme on mélange les mutuelles foireuses avec les rentables… Où encore les beaux quartiers auxquels on implante de force beaucoup de diversité. Avec les résultats que nous connaissons.

N’en déplaise à ses détracteurs, la police nationale est le parfait reflet de la société française. Et, bien sûr, cela se vérifie lors du recrutement des policiers. D’une façon plus générale, cela se traduit même à tous les niveaux des fonctions publiques, puisque c’est dans un même vivier national que sont recrutés les futurs fonctionnaires et militaires dont notre pays a besoin.

Pourtant, certains personnes, via les médias, semblent s’étonner aujourd’hui de la baisse du niveau scolaire observée à l’occasion des concours organisés pour le recrutement des futurs gardiens de la paix. Mais quoi d’étonnant ? C’est, en effet, à une baisse générale du niveau scolaire des jeunes Français qu’est confronté notre pays, et cela, depuis de nombreuses années. Par ailleurs, loin d’être le fait des strates administratives les plus basses, ce recul concerne tous les niveaux hiérarchiques.

Lire la suite

L’article 24 portant sur la loi « Sécurité globale » vous inquiète, attendez de lire l’article 25 !

Il permet aux forces de l’ordre de conserver leur arme, en dehors de leur service, dans les établissements recevant du public. Même les forces … L’article 24 portant sur la loi « Sécurité globale » vous inquiète, attendez de lire l’article 25 !

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :