La prière musulmane récitée dans l’église Saint-Louis-des-Invalides

Georges Michel – Le 29 mai 2019 – Boulevard Voltaire

© Pierre Duriot

C’était le 22 mai dernier. L’ambassade du Kosovo en France avait organisé un concert en hommage aux victimes du conflit au Kosovo. « Sans considération ethnique et pour rendre hommage à la France et à l’armée française qui ont contribué à la paix dans les Balkans », expliqua l’ambassadeur Qëndrim Gashi, comme l’a rapporté Le Figaro. La Philharmonie du Kosovo, sous la direction de Baki Jashari, interpréta l’œuvre de Karl Jenkins, L’Homme armé : une messe pour la paix, composée en 1999. Une œuvre qui se veut universelle en reprenant des textes de diverses religions : ordinaire de la messe des catholiques, psaumes de la Bible et… appel à la prière islamique. Fallait-il, pour autant, que cet appel à la prière soit interprété dans une église ? En chaire, qui plus est – montée en chaire qui n’est pas sans rappeler celle de l’imam, le 29 mai 1453, dans l’église Sainte-Sophie de Constantinople tombée aux mains des Ottomans, église dans laquelle les prêtres venaient d’être massacrés alors qu’ils célébraient la messe ? La réponse par une autre question : imagine-t-on une messe de Mozart, dans laquelle est proclamée la foi catholique, chantée dans une mosquée ? Réaction d’un ami de Boulevard Voltaire, arabophone et originaire d’un pays où les chrétiens eurent à combattre les armes à la main pour survivre : « C’est scandaleux »

Lire la suite

Les LR et le pacte de Marrakech : schizophrénie ou amnésie ?

Par Georges Michel – Le 13 avril 2019 – Boulevard Voltaire

C’est clair, catégorique, sans ambiguïté. Sauf que… Et j’ai été l’un des premiers à dénoncer les députés félons. //RO

© Pierre Duriot

François-Xavier Bellamy, tête de liste des LR aux élections européennes, déclarait, vendredi, sur le plateau de BFM TV : « Sur le pacte de Marrakech, il est parfaitement évident, et chacun pourra le vérifier en s’y référant, que les parlementaires de notre famille politique n’ont pas voté, au Parlement européen, en faveur du pacte de Marrakech et nous proposons, dans notre projet, de dénoncer ce pacte de Marrakech qui contient, en effet, une vision de la question migratoire que nous ne partageons absolument pas. »

C’est clair, catégorique, sans ambiguïté.

Lire la suite

Un militaire à la tête du pays : pourquoi pas ? On a bien actuellement un inspecteur des finances !

Par Georges Michel – Le 27 mars 2019 – Boulevard Voltaire

© Pierre Duriot

France, pays de paradoxe ! La semaine dernière, ici même, nous soulignions le fait qu’il y a plus de quarante ans qu’un militaire ou ancien militaire de carrière a été appelé au gouvernement. Rappelons-nous, c’était le général Bigeard. Et encore, il ne fut que secrétaire d’État ; et même si son action, très courte (à peine dix-huit mois), fut salutaire pour la condition militaire qui avait été passablement oubliée sous de Gaulle et Pompidou, il faut bien le reconnaître, cette action fut circonscrite à un domaine restreint qui n’embrassait pas tout le fonctionnement de l’État.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :