« Marianne » : « germanophobes » ou vrais défenseurs de l’Europe ?

Horreur ! Scandale ! La une de Marianne « Comment l’Allemagne tond la France… et l’Europe » a mis en émoi certains gardiens du temple idéologique. Il est des vérités qui ne sont pas bonnes à dire. Germanophobe, xénophobe… l’attirail classique de ceux qui cherchent à enfermer le débat dans cette « cage aux phobes » que Philippe Muray identifiait déjà au début des années 2000…

Il est intéressant de constater que les plus hostiles à une réflexion un peu iconoclaste sur le couple franco-allemand sont les sociaux-démocrates, ceux qui nous expliquent depuis des décennies et malgré les démentis obstinés du réel qu’un jour viendra où l’Europe sera sociale. Les libéraux, eux, défendent depuis longtemps l’idée que la France n’aura de salut qu’en adoptant le modèle allemand, tellement plus compétitif, tellement plus efficace… Ils voient dans ce constat d’une Allemagne qui taille des croupières à la France la confirmation de leurs thèses.

Lire la suite

«La France est devenue le pays européen le plus désindustrialisé»

Par Marine Carballet – Le 20 juillet 2020

FIGAROVOX.- L’économie française se trouve dans une impasse avec la crise, et le Premier ministre Jean Castex a proposé la mise en place d’un nouveau «Commissaire général au plan». En quoi consiste cette fonction et pourquoi est il nécessaire de remettre en place une structure disparue depuis 2006?

Claude SICARD.- Il va falloir qu’un nouveau «Commissariat Général au Plan» (CGP) soit mis en place, et qu’il s’attelle rapidement à la tâche. On ne parviendra pas à reconstruire le pays autrement. Et l’on se souvient que le général de Gaulle avait parlé, en son temps, d’une «ardente obligation». Le Commissariat au Plan a disparu en 2006, et il a été remplacé par une simple cellule de réflexion et d’analyse, dont le rôle est devenu, les années passant, tout à fait marginal. Cela a résulté du fait que l’on a changé de modèle, comme Jean Louis Beffa l’a expliqué dans son ouvrage La France doit choisir.On a abandonné notre modèle traditionnel qu’il a qualifié de «commercial-industriel» pour adopter le modèle anglo-saxon «libéral-financier», ceci s’explique par la mondialisation et la poussée du libéralisme. En fait, notre pays n’a pas vraiment viré vers le libéralisme, il a opté pour un système mixte dans lequel l’État intervient toujours beaucoup dans la vie économique du pays. On a donc fait une erreur en abandonnant le CGP: c’était un organe d’étude, de réflexion, et de concertation, bien plus qu’un organe de planification, et le mot «Plan» ne signifiait nullement d’ailleurs une planification contraignante et autoritaire à la mode soviétique. Il s’agissait simplement d’une planification indicative qui traduisait les grandes options stratégiques de la puissance publique. Il faut donc en revenir à un tel système.

Lire la suite

Guerre commerciale Chine USA : les terres rares au cœur du conflit

Le 16 août 2019 – Par Euronews

« Le plus grand gisement de terres rares du monde est situé à Bayan Obo, une ville minière du nord de la Chine. Ce site extrait environ la moitié des métaux rares depuis 2005.« 

© Pierre Duriot

Les terres rares sont devenues l’élément clé de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Il y a quelques jours, l’Association chinoise de l’industrie des terres rares a protesté contre les nouvelles taxes douanières imposées par Donald Trump, accusant Washington de « harcèlement ». Pékin a par ailleurs souligné que ces taxes devaient être payées par les consommateurs et le marché américain.

Actuellement, environ 80% des métaux précieux utilisés par les États-Unis sont importés de Chine. Même si la production américaine est l’une des plus importantes au monde (15 000 tonnes en 2018 juste derrière l’Australie), elle reste insignifiante par rapport à la Chine (120 000 tonnes par an).

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :