Il n’y a plus d’Etat, c’est un état de choses

    Il n’y a plus d’Etat, c’est un état de choses La partie est terminée, « game over » Tu trembles carcasse…   Le scrutin de ce dimanche 23 mars 2014 est un vote sanction adressé à l’appareil aux commandes, habitué à se gargariser dans des élucubrations et inepties sataniques dont le message illisible s’est complètement déconnecté […]

Lire la suite