Julia de Funès : « On est une société docile : la santé est devenue la nouvelle norme »

Par Léa Salamé – Le 26 mai 2020 – France Inter

« Tout d’un coup la liberté s’apparente à une faveur gouvernementale alors que c’est un droit fondamental. » 

Comment expliquer qu’on renonce aussi facilement à ces libertés au nom de la sécurité, de la protection ? « On est une société docile, mais ça se comprend très bien : la santé est devenue la nouvelle norme. Au nom de la santé, on est capable d’accepter tout. La santé est devenue la nouvelle norme civique, nos comportements sociaux sont déterminés par les gestes barrières, une nouvelle norme morale (la vie bonne est la vie saine), une nouvelle norme politique (l’épidémie qui est comparée à une guerre)… Les décisions scientifiques se sont substituées aux décisions politiques, les élections de juin ont été questionnées : le thérapeutique remplace le politique. »

Lire la suite

Journal d’un confiné : je suis un vieux salaud

Par Fabrice Hatem – Le 16 avril 2020 – Contrepoints

Vraiment, je suis en train de me rendre compte, via mes échanges facebookiens, à quel point je suis en train de devenir un salaud, un réac et un imbécile en vieillissant.

Comme je pense que le confinement actuel constitue une atteinte sans précédent historique aux libertés fondamentales, je ne suis qu’un inconscient qui va favoriser le développement de la pandémie.

Comme je refuse d’être tracé et géolocalisé en permanence, je ne suis qu’un égoïste qui ne se préoccupe pas de la santé de ses concitoyens (dans le même ordre d’idées, comme je dénonce également les dérives liberticides des loi-anti-terroristes ou anti-casseurs, je ne suis qu’un idiot utile qui fait le jeu des terroristes et des casseurs).

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :