Zoom – Frédéric Rouvillois : La pensée dangereuse et glaçante de Macron

Le professeur de droit public, Frédéric Rouvillois, publie un ouvrage essentiel pour comprendre la pensée profonde d’Emmanuel Macron et de ses … Zoom – Frédéric Rouvillois : La pensée dangereuse et glaçante de Macron

Bonnet blanc LREM et blanc bonnet LR

Article rédigé par Constance Prazel, le 04 septembre 2020

Avec ou sans Estrosi, Les Républicains c’est la Bérézina annoncée. //RO

Au retour des vacances, un nouveau député, le 35e, a décidé de quitter le groupe parlementaire de la majorité gouvernementale. La majorité LREM à l’Assemblée nationale s’érode et s’use, les rats quittent le navire, mais c’est précisément le moment que choisit Christian Estrosi pour rejoindre le radeau de la méduse.

Dans un entretien au Figaro paru en début de semaine, il affiche clairement sa volonté de « passer un accord avec Emmanuel Macron » pour la présidentielle 2022, afin qu’il soit ce candidat commun fantasmé de la « droite et du centre » qui est depuis des années – depuis Valéry Giscard d’Estaing pourrait-on dire – le moyen le plus sûr de vider la droite de toute substance. Rassurons-nous, l’intention est noble : « ne pas gâcher les talents de la droite. » Les talents ou les carrières ? La formule a de quoi faire sourire. Estrosi prend acte, avant même de se battre, de la défaite prévisible du parti des Républicains, un parti qui court donc le risque de regorger de politicards sans emploi s’ils ne retournent pas leur veste à temps, comme on dit familièrement. De convictions il n’est pas question ; Christian Estrosi ne saurait s’embarrasser de telles mesquineries.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :