Après le coq français, le cocu français

Par Maïa Mazaurette, le 17.01.2016 Le Monde – Le Mag Avec cet article, j’ai décidé de sortir des sentiers battus de la politique. Enfin… presque! //RO « Nous, les Français, nous gardons nos liaisons bien planquées (sauf quand nous sommes présidents). Ce qui rend le pardon plus facile puisqu’il n’y a rien à pardonner : le fameux … Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :