Interdiction des véhicules thermiques neufs : un suicide

Par Philippe Charlez – Le 20 juin 2022 – Contrepoints

« À l’encontre de toute logique, cette stratégie peut se révéler à terme suicidaire pour le Vieux Continent. » Je n’ai eu de cesse de le dire haut et fort. Un nouveau suicide français. Un de plus avec celui d’EDF qui arrive au pas de course. //RO

Le Parlement européen a adopté le 8 juin 2022 la directive visant à interdire la commercialisation de véhicules thermiques (voitures et petits utilitaires) à partir du 1er janvier 2035. La décision est lourde de conséquences pour le citoyen sur le plan de l’usage, la faisabilité « universelle » du VE (Véhicule Électrique) étant loin d’être démontrée. Elle est aussi lourde de conséquences pour l’industrie automobile européenne obligée de se restructurer totalement en moins de 15 ans. La filière produit 7% du PIB et emploie 10 % de de la main-d’œuvre manufacturière.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :