Mali: «Les violences intercommunautaires, c’est la hantise de toutes les forces armées»

Dans le centre du Mali, l’ONU appelle à la fin des violences inter-ethniques après le massacre de Bankass qui a fait 160 morts. Le patron de l’opération Barkhane, le général Frédéric Blachon, fait part lui aussi de son inquiétude, au moment où est lancée l’extension de l’opération de Barkhane vers la région du Gourma, il répond aux questions de notre envoyé spécial à Ndjamena.

Lire la suite