« Plus de 200 islamistes relâchés… Comment poursuivre la lutte contre le terrorisme au Mali ? »

Le général Bruno Clément-Bollée s’interroge sur la continuité de l’opération « Barkhane » après la libération de djihadistes.

Plus de deux cents islamistes, dont certains capturés par « Barkhane », ont été relâchés dans la nature. La nouvelle a dû laisser pantois notre force et ses alliés. Comment poursuivre dans ces conditions la lutte contre le terrorisme religieux au Mali ? Il faut s’expliquer. Avec les Maliens, il convient de savoir ce qu’ils veulent et redéfinir les règles du jeu. Avec nos alliés, il faut redéfinir les buts de cette guerre, l’effet final recherché. Que faire désormais au Sahel ? Contre qui nous battons-nous ?

Lire la suite

Deux soldats français tués en opération au Mali par une bombe artisanale

Ouest-France  avec AFP et REUTERS – Publié le 05/09/2020 à 21h51

Deux militaires français de la force Barkhane sont morts en opération au Mali, a annoncé l’Élysée, samedi 5 septembre dans la soirée.

Le brigadier-chef de première classe S.T. (sa famille n’a pas souhaité la publication de son nom, NDLR) et le hussard parachutiste de première classe Arnaud Volpe sont décédés  après la destruction de leur véhicule blindé par un engin explosif improvisé, ce matin, lors d’une opération dans la région de Tessalit , précise l’Élysée.

« Le président de la République s’incline avec un profond respect devant le sacrifice de ces soldats du 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes, morts pour la France dans l’accomplissement de leur mission contre le terrorisme au Sahel », ajoute l’Élysée. « Il adresse ses très sincères condoléances à leurs familles, à leurs proches et à tous leurs frères d’armes. Il les assure de la solidarité de la Nation dans ces douloureuses circonstances. »

Lire la suite

Covid : un retour de Barkhane qui ne passe pas…

Jean-Dominique Merchet  26 avril 2020 à 10h39 L’Opinion

Nous publions ci-dessous un témoignage anonyme sur les conditions de retour de Barkhane. Les personnels concernés appartiennent à l’une des unités d’élite de l’armée de terre. Selon nos informations, il semblerait qu’il y ait eu un peu de friture sur la ligne entre le commandement de Barkhane, les régiments, le Service de santé des armées et le CPCO (centre de planfication et de conduite des opérations) à Balard. La crainte d’un nouvel épisode «  Charles de Gaulle » semble ne pas être étrangère à cet épisode. Plus d’infos dès que nous en aurons.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :