Alternons hauteurs célestes et bassesses terrestres, de M. Jean-Pierre Luminet

Le 21 décembre 2021 – Le Libre Penseur

Un billet d’une grande profondeur, une analyse percutante, un discernement salvateur… Magistral et surtout à lire. //RO

En première partie adapté d’un billet d’un de mes contacts, qui depuis ces dernières années analyse avec une féroce lucidité la situation sociale, politique et économique du pays. Je reprends ensuite la main. Les quelques cerveaux mentalement conditionnés qui sévissent encore sur mon mur, dont le seul mantra de type pavlovien est le mot « complotiste », vont pouvoir s’en donner à cœur joie. Beaucoup de gens s’imaginent à tort que, parce qu’il avance tout et son contraire, le gouvernement est incompétent, et de ce fait le dédouanent de toutes les énormités qu’il produit à cadence accélérée, comme dans un vent de panique. Et de prendre pour preuve la vieille citation de Michel Rocard « Toujours préférer l’hypothèse de la connerie à celle du complot. » Il y a, certes, une sacrée dose de connerie dans l’équipe gouvernementale. Par charité je ne citerai pas de noms, vous ferez votre choix personnel en puisant dans un large panier.

Mais les personnes qui dirigent vraiment ne sont pas connes. Tout a sciemment été fait pour brouiller les cartes et la compréhension des populations (y compris à l’échelle mondiale), qui ont été soumises à de nombreuses injonctions paradoxales, ces doubles contraintes incompatibles théorisées dans les années 1950 au sein de l’école de Palo Alto par l’anthropologue Gregory Bateson, à l’origine de troubles mentaux comme la schizophrénie. Je rappelle qu’il s’agit d’une situation dans laquelle une personne est soumise à deux contraintes ou pressions contradictoires. C’est également une technique de manipulation mentale instinctivement utilisée par les pervers narcissiques. Pour la personne qui y est soumise ou se sent prisonnière de la situation, étant de plus dans l’incapacité de communiquer à son sujet, le problème est insoluble et peut engendrer, si elle est peu sûre d’elle-même, à la fois troubles et souffrances mentales.

Lire la suite

Regard sur le monde : Explosion de colère au Sénégal « au bord de l’apocalypse »

Tout allait bien quand soudainement… L’Afrique et ses vieux démons.

Tout a commencé mercredi avec l’arrestation du principal opposant, Ousmane Sonko, et le Sénégal s’est embrasé. Comme si la jeunesse de ce pays, sans espoirs et sans illusions, dans un contexte aggravé par les restrictions de la pandémie, n’attendait qu’une étincelle pour exploser.

En quatre jours d’émeutes, on compte déjà cinq morts et des dizaines de blessés par balles, des pillages massifs, et un pays qui se trouve, selon les mots hier du Médiateur de la République du Sénégal, « au bord de l’apocalypse ». Une incroyable situation pour un pays qui fut le pionnier de la démocratisation en Afrique de l’Ouest, il y a quatre décennies, mais semble aujourd’hui non seulement incapable de faire face aux défis du développement, mais surtout menacé de régression politique.

Lire la suite

France : en pleine pandémie, l’Etat veut mettre la main sur les 200 milliards d’euros épargnés par les Français

Je suis tenté de dire « Et vous vous attendiez à quoi ? ». L’idée semblait d’ailleurs venir de Christine Lagarde à l’époque « pédégère » du FMI.  Lallouette*, gentille Lallouette elle nous plumera. //RO

En effet, d’après une information exclusive du journal Les Echos, une véritable bataille politique est en cours pour voir comment utiliser cet argent dormant sur les livrets des réglementés ou des comptes courants. L’idée est saluée par des responsables politiques, notamment les ténors du PS qui proposent “des prélèvements exceptionnels de 0,5% sur les encours d’assurance vie les plus élevés à partir d’un seuil”. Le PS vise clairement les plus riches.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :