Le général Pierre de Villiers, le sauveur ?

Daniel Cohn-Bendit avait, par plaisanterie, souligné qu’en Mai 68, on voulait faire partir un militaire alors que les manifestants d’aujourd’hui voulaient en installer un au pouvoir.
Il faisait référence au général Pierre de Villiers qui, depuis le traitement humiliant et injuste que lui avait infligé, le 13 juillet 2018, le président de la République face à l’ensemble de la hiérarchie militaire, elle-même choquée, était devenu une sorte de recours, un modèle à imiter (Le Monde, extraits d’un livre par Nathalie Guibert).

On serre la main de ce Premier ministre !

Par Philippe Bilger, le 18 juin 2016 Justice au Singulier J’avais volontairement fait le choix de ne pas exprimer mon opinion sur cette affaire en la publiant sur ma page Facebook. Mes abonnés savent bien que, lorsque je reste muet sur une publication, c’est que je suis loin d’être en accord avec celle-ci, que je partage … Lire la suite

Les migrants sont trop forts !

Philippe Bilger, le 25 février 2016 Justice au Singulier       Il y a des inactions scandaleuses et des erreurs graves qui justifient qu’on s’en prenne au pouvoir, qu’il soit de droite ou de gauche. On est fondé à l’incriminer quand l’issue heureuse, efficace ne dépend que de lui et que le citoyen est furieux de … Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :