Passe vaccinal : suspension surprise de l’examen du projet de loi à l’Assemblée nationale

Le Monde avec AFP

On ne se réjouit pas trop vite car « à priori, le projet de loi n’est pas menacé dans son adoption, puisque le gouvernement dispose d’une majorité suffisante, et qu’il est aussi défendu « par principe » par les députés du Parti socialiste (PS) mais aussi une partie des élus LR qui souhaitent seulement que soit fixée une limitation dans le temps du passe vaccinal. »

Cela a commencé par des débats houleux pour se terminer par une suspension de séance surprise. L’examen du projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal a été interrompu par les députés lundi 3 janvier au soir, après qu’une majorité d’élus ont voté à main levée contre la poursuite des débats après minuit.

Il reviendra, mardi matin, à la conférence des présidents de groupes parlementaires du Palais-Bourbon d’inscrire la suite de l’examen du texte à l’agenda de l’Assemblée nationale mais ce coup de théâtre va faire dérailler le calendrier d’adoption définitif du texte par le Parlement.

Cette décision rarissime a provoqué la joie bruyante des députés de l’opposition, en particulier sur les bancs des Républicains (LR) tandis que la majorité interpellait la présidente de la séance, Annie Genevard, à l’image du ministre de la santé, Olivier Véran. Ce dernier avait sollicité l’accord de l’Hémicycle pour poursuivre les débats après l’heure normale de clôture de l’Assemblée prévue à minuit. « On a la nuit devant nous », avait-il préalablement ironisé.

Lire la suite

Urgent – Castex dépose un projet de loi autorisant le placement des non-vaccinés

Par jeminformetv le 25/12/2021

On s’oriente donc vers une loi fourre-tout, comme nous en avons dorénavant l’habitude, autorisant le placement des non-vaccinés et autres atteintes aux libertés individuelles et publiques. Hallucinant. //RO

Le « placement » des non-vaccinés, c’est-à-dire leur installation forcée dans un lieu qui ne serait pas leur domicile, fait partie des mesures prévues par le projet de loi nº 3714 instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires. Ce texte hallucinant, déposé le 21 décembre à l’Assemblée Nationale, utilise le prétexte sanitaire pour transformer ce pays en véritable dictature. Il autoriserait le gouvernement à prendre des décrets qui nous font basculer dans un régime qui ne s’appelle plus la démocratie. Le texte sur le passe sanitaire devrait être un leurre pour cacher des dispositions qui constituent une rupture majeure avec la logique républicaine.

Installer des non-vaccinés dans des lieux d’hébergement loin de leur domicile ? Oui, ce sera possible avec le projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires, que le gouvernement a déposé au Parlement selon le dispositif de la procédure accélérée, qui limite les débats parlementaires.

Lire la suite

Pérenne! Vous avez dit pérenne ?

À ce niveau là, on ne peut même plus dire qu’ils osent tout. Ils ne sont pas cons, détrompez-vous. Ils sont pervers et nauséabonds. Mais où sont-ils allés les chercher. Une secte je vous dis! //RO

Sous le sapin de Noël, la dictature sanitaire ? Titre original du billet de Georges Michel pour Boulevard Voltaire

On va dire que c’est du complotisme, qu’on voit le mal partout alors que, c’est évident, on ne nous veut que du bien. Mais que découvre-t-on, à quatre jours de Noël, sous le sapin des députés, alors que les Français, à juste titre, n’aspirent qu’à se retrouver en famille ? Un projet de loi présenté par le Premier ministre visant à instituer « un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires ».

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :