Afrique du Sud : silence, on tue…

Trente ans après l’avènement de l’État arc-en-ciel, adoubé par un Occident noyé dans les miasmes de la culpabilité de la colonisation, l’Afrique du Sud s’est, elle aussi, noyée dans un océan de misère et de violence. Les premières victimes de ce marasme sont les fermiers blancs qui, du nord au sud du pays, sont régulièrement assassinés sur ordre du sinistre Julius Malema, leader de L’EFF (Economic Freedom Fighters) et dont le slogan était « Un fermier, une balle »

Lire la suite

Qui est Thaïs d’Escufon, la militante qui a enflammé la Toile ? Entretien exclusif

22 juin 2020 – Boulevard Voltaire

22 000 vues. Un entretien à ne pas manquer. //RO

Thaïs d’Escufon faisait partie de ces jeunes de Génération identitaire qui ont déployé une banderole sur un toit de Paris, le 13 juin dernier, au passage de la manifestation « contre le racisme et les violences policières ».

Elle donne, aujourd’hui, une interview à Boulevard Voltaire pour expliquer le sens de son engagement et réagir, notamment, après la publication du sondage de CNews qui indique que, pour 47 % des Français, le racisme anti-Blanc est une réalité dans notre pays.

Lire la suite

Thaïs d’Escufon : « Nous recevons beaucoup d’insultes, mais bien plus encore de remerciements ! »

Thaïs d’Escufon – Le 14 juin 2020 – Boulevard Voltaire

La France a d’incroyables talents. Merci à vous. //RO

Thaïs, vous avez 21 ans, vous êtes étudiante et, samedi, vous faisiez partie de ces jeunes qui ont déployé une banderole sur les toits de Paris au passage de la manif « contre le racisme et les violence policières ». Pouvez-vous nous expliquer l’objet de cette action ?

Le gouvernement s’est incliné devant le gang Traoré. L’essentiel de la classe politique s’est soumis activement ou passivement depuis des semaines. Nous ne sommes pas la génération « genou à terre », nous sommes la Génération identitaire, alors nous avons décidé d’agir.

Constatant le silence et l’inaction de ceux qui nous gouvernent, nous avons décidé d’agir symboliquement en déployant une immense banderole portant ces inscriptions : « Justice pour les victimes du racisme anti-blanc #WhiteLivesMatter » à partir du toit d’un immeuble parisien situé place de la République.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :