Remdesivir : chronique d’une escroquerie annoncée ?

L’OMS vient de déconseiller officiellement l’utilisation du Remdesivir, déployé par le laboratoire Gilead depuis plusieurs semaines, et bénéficiant d’une autorisation temporaire accordée très tôt cet été par l’Union Européenne, et par l’Agence de Sécurité du Médicament en France. Pire, l’Union Européenne a acquis des doses de ce médicament coûteux, et dangereux, à grands frais. Mais pourquoi tant de hâte sur un médicament qui posait de nombreuses questions dès ses premiers tests, alors que les pouvoirs publics français ont tout fait pour ralentir le recours à d’autres molécules, dont la désormais célèbre hydroxychloroquine ? La possibilité d’une escroquerie ou d’une corruption de la décision médicale en France s’agrandit chaque jour. 

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :