De l’impérieuse nécessité de créer des salles de désintoxication aux réseaux sociaux

Ce texte sans prétention porte principalement sur Facebook (FB) et plus accessoirement sur Twitter (TW) que j’appellerai pour les besoins de cette étude « des produits » car, au regard des chiffres que je vais citer infra, ce sont en effet des produits de consommation et même de très grande consommation. Concernant les utilisateurs de ces réseaux sociaux (RS) ils prendront donc l’appellation, logique, de « consommateurs ».

Préfecture de Paris : ce qui se joue vraiment quand les réseaux sociaux s’enflamment

Avec Nicolas Moreau – Le 05 octobre 2019 – Atlantico

S’ils ont pu l’être au départ, les réseaux sociaux ne sont plus représentatifs de la société française. Les plus radicaux s’y expriment, souvent violemment, et font fuir ou taire les plus modérés. Il n’y a donc plus grand monde à convaincre sur ces réseaux, les clivages politiques y sont très marqués, et ils ne changeront plus ou presque. //NM

Jeudi, un fonctionnaire administratif de la préfecture de police de Paris a tué quatre de ses collègues puis a été abattu. Les motifs de son acte ne sont pas encore connus : conversion à l’islam, craquage psychologique à cause de son travail, tensions dues à son handicap… Toute la panoplie des causes est évoquée sur les réseaux sociaux.

Atlantico : Les réseaux sociaux s’enflamment autour d’informations parcellaires et non vérifiables. Est-ce cette absence de faits qui cause cet effet de résonance ?

Nicolas Moreau : Il est impossible de répondre à cette question, car il est impossible de chiffrer ceux que l’absence d’informations pousse à la prudence et au silence, et ceux dont l’absence d’informations stimule au contraire l’imagination et l’expression.

Si on s’intéresse à ceux qui s’expriment, les réseaux sociaux s’enflamment autour d’informations douteuses et parcellaires, tout comme ils le font autour d’informations vérifiées et détaillées : avec des biais cognitifs très importants, et notamment de forts biais de confirmation (qui poussent les individus à privilégier les informations confirmant leurs croyances préétablies, plutôt que celles poussant à les remettre en cause).

Lire la suite

La France, vice-championne du monde de la censure sur Facebook ?

Par Damien Licata Caruso – Le 2 octobre 2019 – Le Parisien

Un site américain a compilé toutes les demandes de retrait de contenus adressées à Google et aux réseaux sociaux. La France se classe 2e pour les requêtes auprès de Facebook. Analyse plus nuancée.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :