Balance ta truie !

À tous ceux qui veulent balancer ce qu’ils pensent être leur truie mais qui n’osent pas se lancer. //RO

Oh ! mais ce n’est pas politiquement correct ! Y aurait-il un journaliste en France qui serait capable de juger le comportement ambigu, vénal, immature d’une femme ? Non, bien sûr. Tous comme un seul homme jettent l’opprobre sur les hommes publics dès lors qu’ils font l’objet d’une plainte. Coupables d’avoir trop réussi sans doute, il faut leur rabattre le caquet.

On s’étonne quand même de ne jamais lire #balancetatruie ! On ne s’étonne plus, en revanche, d’apprendre qu’aux États-Unis, la loi anti-harcèlement est devenue tellement sévère pour les hommes qu’une majorité d’entre eux préfèrent ne pas travailler avec une femme. 

Lire la suite

Si les tétons se devinent, l’agresseur d’une femme a une circonstance atténuante pour 20 % des Français

Chloé Friedmann   •  Le 23 juillet 2020

Regard personnel sur la société qui m’entoure. Culture du viol. De fait, et quand on compare les faciès des « violeurs » d’antan aux violeurs d’aujourd’hui, nous ne sommes pas si éloignés de « la guerre du feu ». //RO

Image tirée du film « la guerre du feu »

Les injonctions à la «pudeur», pesant notamment sur les poitrines féminines, ont encore de beaux jours devant elles. Dans une enquête (1) publiée le mercredi 22 juillet, le pôle «Genre, sexualités et santé sexuelle» de l’Ifop a analysé la pratique du «No Bra», c’est-à-dire le non-port du soutien-gorge. L’étude révèle notamment que, pour 20 % des Français, «le fait qu’une femme laisse apparaître ses tétons sous un haut devrait être, pour son agresseur, une circonstance atténuante en cas d’agression sexuelle». Les auteurs de l’enquête, menée sur 3018 personnes, soulignent qu’elle révèle l’ancrage de la «culture du viol» dans notre société.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :