Quand l’Allemagne s’inquiète de nous voir laisser mourir nos anciens… J’ai honte de mon pays !

Interrogée à ce sujet par Die Welt, la présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert, ne dément pas : « Les patients de plus de 80 ans, de plus de 75, certains jours de plus de 70 ans ne peuvent plus être intubés car nous manquons tout simplement de respirateurs. On ne le dit pas assez souvent, car non seulement nos voisins allemands, mais aussi les Français en dehors de l’Alsace n’ont pas encore conscience de la situation ici. »

Lire la suite