“ Croire en un monde meilleur… »

Le 20 juin 2022

Texte de Abdennour CHALAL – Médecin spécialiste en gériatrie chez Clinique

Avec l’aimable autorisation du Docteur Abdennour Chalal que je remercie vivement et, si de ce texte je devais effectivement retenir quelques mots, ils seraient ceux que j’ai placés en titre. //RO

Les choses se sont accélérées très rapidement ces derniers mois
la crise covid et l’angoisse générée est remplacée par une autre angoisse qu’on remarque dans la population générale 
la peur de manquer, la peur de ne pas pouvoir manger correctement, de ne pas pouvoir voyager,  
la peur des rayons vides en supermarchés 
ça me paraissait indécent de parler de la disparition de l’huile et de la moutarde qui n’est pas faite à Dijon mais c’est le Canada qui en fournissait 
alors que la famine sévit dans le monde et qu’on peut se passer de la moutarde!

Lire la suite

Gilles Boeuf : « Notre ennemi n’est pas le virus, mais nous-mêmes »

Par Gilles Boeuf  |  12/05/2020 – La Tribune

LE MONDE D’APRÈS. Nous ne sommes pas en guerre contre un virus, mais contre nos propres manquements, nos propres agissements, notre propre irresponsabilité à l’égard de la planète. Nous sommes, en définitive, notre propre ennemi, assène Gilles Boeuf. En cause, notre servilité coupable à des dogmes – croissance, consommation, propriété, hâte, et bien sûr profit – au noms desquels l’humanité, aveuglée par son arrogance anthropocentrique, se croit autorisée et même stimulée à surexploiter le capital « nature » jusqu’à son anéantissement. Et le biologiste et océanographe de convoquer le « sens » de ce que l’on initie, bâtit, diffuse, de ce que l’on crée, entreprend, partage. Et justement, que « faire de » cette nature ? Ou plutôt que « faire avec », que « faire dans le respect de » cette biodiversité aujourd’hui en péril ? Que « faire en s’inspirant de » cet émerveillement d’espèces vivantes, animales et végétales, à laquelle l’homme appartient – lui qui, dans son enivrement scientiste, croit la posséder ? Que « faire », en définitive, pour que la relation de l’homme à la nature, la considération de l’homme pour la nature, n’encage plus l’humanité dans le suicide qu’elle a programmé et interrompt la progression de l’écocide ? « Puisse un petit virus composé de seulement quinze gènes provoquer l’électrochoc collectif l’humanité a tant besoin… », espère l’ancien président du Muséum national d’histoire naturelle.

Lire la suite

Minute cynique… de Pierre Duriot

Depuis le 17 novembre, les lanceurs de balles de défense, fabriqués en Suisse par l’entreprise B&T AG, ont été utilisés pour un total de 9.228 tirs, il est vrai pour 37 924 manifestations, a indiqué une représentante du ministère de l’Intérieur, mercredi 30 janvier.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :