Directive européenne temps de travail : la mise en garde du HCECM

J’y suis bien évidemment farouchement opposé. //RO

La menace de la Cour de justice de l’Union européenne qui pourrait imposer l’applicabilité de la directive du 4 novembre 2003, dite “du temps de travail” , aux militaires donc aux Gendarmes continue d’inquiéter au plus niveau de l’état. Cette épée de Damoclès a conduit aussi le Haut comité à l’évaluation de la condition militaire, le HCECM à formuler un avis dans lequel il prend clairement position sur 3 points principaux.

Lire la suite

Temps de travail des militaires : Paris vent debout avant une décision européenne

Je suis bien évidemment « vent debout » contre cette décision européenne.

L’Allemagne, elle, a fait le choix d’appliquer ces règles dans ses armées. Une option inenvisageable pour le gouvernement français qui juge cette directive incompatible avec le statut de ses forces armées, organisées selon le principe de « disponibilité en tous temps et en tous lieux ».

La ministre des Armées, Florence Parly, s’est dite « farouchement opposée » aux conclusions du magistrat, en évoquant un « enjeu essentiel de notre défense nationale comme de la sécurité européenne ».

Lire la suite

Macron, l’Europe et les gendarmes : l’imbroglio de la directive du temps de travail

Par Clarisse Martin — 27 octobre 2017 Libération     © Pierre Duriot   En laissant entendre que les gendarmes ne sont pas concernés par la législation sur le temps de repos, le chef de l’Etat a semé le trouble. Avant de rétropédaler.   Macron, l’Europe et les gendarmes : l’imbroglio de la directive du temps … Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :