L’affaire du couteau fantôme en céramique : le mensonge de trop

Qui donc a vu le couteau fantôme en céramique de l’attentat de la Direction du Renseignement de la Préfecture de Police de Paris ? Apparemment, c’est une « source proche du dossier » qui l’avait signalé au moment où les officiels, avec une promptitude remarquable, arrivaient sur les lieux, préoccupés, on le comprend volontiers, de rassurer l’opinion.

Lire la suite