Le vrai visage du COVID-19: une stratégie du choc pour imposer une société totalitaire ?

Par Dr Pascal Sacré – Le 31 juillet 2020

« La peur n’est que la foi inversée ; c’est la foi dans le mal au lieu du bien. » Florence Scovel Shinn

Après plusieurs mois de crise COVID-19, des éléments pertinents d’analyse de cette crise apparaissent plus clairement.

  1. La pression énorme pour convaincre 7 milliards d’humains de la nécessité de se vacciner contre un virus [1] dont on a gonflé la mortalité [2] et qu’on dit omniprésent alors qu’il est en train de disparaître, voire a disparu.

Cela nous rappelle l’opération de 2009, avec la fausse pandémie H1N1 [3] : mêmes tactiques, mêmes complicités (médiatiques, politiques, gouvernementales), mêmes « experts », mêmes scénarios, mêmes narratives avec un accent sur la peur, la culpabilité, la précipitation et toujours la même odeur nauséabonde de cet argent omniprésent sous la forme de profits immenses à l’horizon pour l’industrie productrice de vaccins.

C’est comme si l’épisode H1N1 de 2009 avait servi de répétition.

Cette fois, l’épisode COVID-19 de 2020 est en passe de transformer l’essai en succès.

Lire la suite

Patrice Franceschi: «Le traçage est un pas de plus vers le totalitarisme numérique»

Par Alexandre Devecchio – Publié le 22 mai 2020 – Mis à jour le 24 mai 2020 – Le Figaro

FIGAROVOX/ENTRETIEN – L’application de traçage numérique Stopcovid est en débat au Parlement. Patrice Franceschi, l’auteur du tract «Bonjour monsieur Orwell» dénonce le risque d’un contrôle des libertés généralisé.

Patrice Franceschi est un écrivain et aventurier français. Il est également cinéaste, aviateur, marin et officier de réserve. Il a reçu en 2015 le prix Goncourt de la nouvelle pour son livre Première personne du singulier. Il vient de publier Bonjour Monsieur Orwell, le contrôle numérique de masse à l’heure du Covid-19 aux éditions Gallimard.

Lire la suite

Le doux chemin menant au totalitarisme

  • Le 3 juillet 2019 – Par Lucas Alves Murillo – Blog Médiapart

Il s’agit d’un point de vue que je vous partage. //RO

Mise à jour du 08 juillet à 10h00 : Il semble que suite au partage de cet article sur Le Colonel 3.0, celui-ci a été supprimé sur le site Médiapart où il n’est plus accessible. //RO

© D’après l’oeuvre de Pierre Duriot

Les images du tout nouveau Service National Universel (SNU) laissèrent de marbre certains et en apeurèrent d’autres. Il provoqua même, parfois, le rire de ceux se sentant le moins concerné. Cependant ces images et surtout les pratiques qu’elles illustrent doivent nous interpeller. Quel est le véritable nom de ce SNU ainsi que sa portée pour notre société ?

De simples enfants transformés en soldats en mousse au levé du soleil face à un drapeau tricolore se déployant. Tout ceci dans un silence solennel ou dans l’écoute d’un hymne national s’élevant des poumons des « volontaires » du Service National Universel. Le gouvernent et la majorité se gardèrent de dévoiler la moindre information entourant cet été 2019 et l’avènement de ce nouveau service civique. Nous sommes face au fait accompli, démuni de toute réponde politique et logistique. Ce service existe, c’est ainsi. La vitesse de l’évolution des moeurs et des politiques depuis l’élection d’Emmanuel Macron est plus qu’impressionnante. 

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :