Pourquoi Poutine a déjà perdu la guerre

Par Jean-Baptiste Jeangène Vilmer – Le 27 février 2022

Le 24 février 2022, au premier jour de l’offensive russe contre l’Ukraine, j’écrivais1  : «  Quelle que soit l’issue de la guerre, Poutine l’a déjà perdue. En plus de pousser vers l’Ouest ce qui restera de l’Ukraine, elle va renforcer voire agrandir l’OTAN, isoler et affaiblir la Russie qui deviendra paria, et menacer son propre pouvoir à Moscou. Le début de la fin.  »2 Il peut paraître présomptueux au premier jour d’une guerre d’en prédire l’issue, et contre-intuitif – ou optimiste – d’envisager que celle-ci ne soit pas favorable au plus puissant des deux belligérants. Il me semblait toutefois que ce dénouement s’imposait comme la conclusion logique du raisonnement suivant, en cinq étapes.

Via Paypal

Lire la suite

Ukraine : l’Allemagne va autoriser la livraison de chars, les États-Unis réunissent leurs alliés

EUROPE 1 avec AFP 06h43, le 26 avril 2022, modifié à 16h48, le 26 avril 2022

On aura jamais autant voulu la guerre! Tout en prétendant oeuvrer à un accord de paix. Ce qui est faux. En témoignent ces propos : « Ils peuvent gagner (la guerre)s’ils ont les bons équipements, le bon soutien », a affirmé Lloyd Austin. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lui estimé que la victoire ukrainienne n’était qu’une question de temps ». Et jamais nous aurons été aussi proche de 3ème guerre mondiale. //RO

L’Allemagne va autoriser la livraison à l’Ukraine de chars de type « Guepard », a annoncé mardi une source gouvernementale, ce qui constitue un tournant majeur dans la politique prudente suivie jusqu’ici par Berlin dans son soutien militaire à Kiev. Les détails et notamment le nombre de chars, spécialisés dans la défense anti-aérienne, doivent être dévoilés dans la journée par la ministre de la Défense, Christine Lambrecht, lors d’une réunion sur la base militaire américaine de Ramstein, dans l’ouest de l’Allemagne, selon cette source. Ces véhicules proviendraient des stocks de l’industrie allemande de la défense. De son coté, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a mis en garde lundi les Occidentaux contre le danger « réel » d’une troisième guerre mondiale. « Le danger est grave, il est réel, on ne peut pas le sous-estimer », a déclaré Serguei Lavrov, cité par l’agence Interfax. Serguei Lavrov a accusé le président ukrainien Volodymyr Zelensky de « faire semblant » de négocier. 

Lire la suite

Ukraine : tout était écrit dans le plan de la Rand Corporation

Le 08 Mar 2022 – Manlio Dinucci – Investig’Action

« Nous sommes en train de le payer maintenant, nous les peuples européens, et nous le paierons de plus en plus cher, si nous continuons à être des pions sacrifiés dans la stratégie USA-OTAN »

Utiliser l’Ukraine pour faire vaciller la Russie, ternir son image et lui infliger de lourdes sanctions économiques? C’est ce que préconisait une étude d’un influent think tank US en 2019. Spécialiste des stratégies de l’Otan, Manlio Dinucci en avait déjà parlé à l’époque. Il revient sur l’application de ce plan diabolique et la réaction russe. (IGA)

Le plan stratégique des États-Unis contre la Russie a été élaboré il y a trois ans par la Rand Corporation (il manifestoRand Corp : comment abattre la Russie, 21 mai 2019). La Rand Corporation dont le quartier-général siège à Washington, est “une organisation mondiale de recherche qui développe des solutions pour les défis politiques” : elle a une armée de 1.800 chercheurs et autres spécialistes recrutés par 50 pays, qui parlent 75 langues, distribués en bureaux et autres sièges en Amérique du Nord, Europe, Australie et Golfe Persique. Le personnel étasunien de la Rand vit et travaille dans plus de 25 pays. La Rand Corporation, qui s’auto-qualifie comme “organisation sans profit et non partisane”, est officiellement financée par le Pentagone, par l’Armée et l’Aéronautique US, par les Agences de sécurité nationale (CIA et autres), par des agences d’autres pays et de puissantes organisations non-gouvernementales. 

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :