Non, l’assassin de Victorine n’est pas un « père de famille ordinaire »

On le sait, le métier de journalistes est, hélas, en France, parmi les plus impopulaires. Selon un sondage récent, les Français ont ainsi jugé anxiogène et catastrophiste le traitement du coronavirus par les médias. Ils sont même 60 % à juger la couverture trop importante. Que l’on se rassure, la « grande » presse ne fait pas toujours dans la tragédie dramatique, elle sait même être souvent euphémisante et incroyablement optimiste.

Lire la suite

Assassinat de Victorine : un homme, présenté par les médias comme un “père de famille”, en garde à vue

Par Michel Janva le 15 octobre 2020

À toutes fins utiles, je rappelle que « La Réunion », département de naissance de ce jeune homme, est un département français et que l’homme qui a reconnu les faits en garde à vue est donc Français. Mon fils, né à Saint-Denis – Réunion- 974 est blanc de peau tandis que ma bru, née elle aussi à La Réunion mais de parents français et malgache est de couleur, très jolie au demeurant, café-au-lait. Pour celles et ceux qui l’ignoreraient, il existe bien en France, qu’elle soit hexagonale ou ultramarine, des Français de couleurs différentes. Un meurtrier reste un meurtrier quelle que soit la couleur de sa peau. Et rien ne peut l’excuser. //RO

Un homme de 25 ans a été interpellé et a avoué le meurtre de Victorine Dartois, 18 ans, dont le corps sans vie avait été retrouvé dans une commune de l’Isère, fin septembre.

Mercredi matin, il a été transporté par les enquêteurs sur les lieux de la disparition de la jeune femme, près du stade de Villefontaine, pendant près d’1h30, le temps de vérifier certains éléments de ses déclarations. Cet homme est un chauffeur-livreur de 25 ans, jeune père de famille, père d’un garçon de moins d’un an. Il vivait avec sa femme, non loin de chez Victorine, à 800 mètres à vol d’oiseau.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :