Saint-Sylvestre : malgré le couvre-feu, 861 voitures brulées en France

Aux résultats! On m’a dit que le Sieur de l’Intérieur ne voulait pas que ces chiffres soient divulgués. En même, on ne peut pas être au four et au moulin… //RO

Par ailleurs, toujours dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, ce sont près de 45 400 contrôles de police qui ont été menés. Ces derniers ont donné lieu à 6 650 verbalisations. 662 personnes ont également été interpellées, soit dans le cadre de ces contrôles, soit dans le cadre de violences urbaines.

Lire la suite

Cachez cet ensauvagement que je ne saurais voir.

31 août 2020

En effectuant quelques recherches sur ce qu’il convient d’appeler l’ensauvagement de la société française, j’ai retrouvé cet article de Valeurs Actuelles republié sur le site de l’ASAF. Dans le contexte actuel, il me semble pertinent de le partager avec vous. Il est daté du 15 juin 2020. //RO

AFFAIRE Adama TRAORE : Rapport secret de la gendarmerie

Ce document ultra-confidentiel, auquel a eu accès Valeurs actuelles, a été rédigé au lendemain des violences urbaines qui ont visé les militaires du Val d’Oise, après le décès d’Adama Traoré, dans la soirée du 19 juillet 2016 et les nuits suivantes.

C’est un document ultra-confidentiel auquel a eu accès Valeurs actuelles en exclusivité. Il s’agit d’un rapport interne d’un haut gradé de la Gendarmerie nationale rédigé au lendemain des violences urbaines auxquelles ont été confrontés les militaires du Val d’Oise, après le décès d’Adama Traoré, dans la soirée du 19 juillet 2016 et les nuits suivantes. Dans ce document « sensible », il est clairement fait état de la sidération des forces de l’ordre face à l’insurrection subie, et de la prise en compte de la dimension politique lors de ce type d’événement. Il est également évoqué un certain nombre de mesures afin de juguler au mieux les violences urbaines. Révélations.

L’auteur de ce rapport de 20 pages, à destination interne, estime dans un premier temps que « trois phases » ont été observées au cours des émeutes de Persan-Beaumont, dont « l’intensité a été identique à celle de Villiers-le-Bel », en novembre 2007, « insurrection qui reste la référence à ce jour en France métropolitaine ».

Lire la suite

Coronavirus : « Si on regarde les statistiques », les violences urbaines sont en baisse, souligne le directeur de la police nationale

Thibaut Chevillar – Publié le 22/04/20 – 20 Minutes

À ce stade du déni des réalités et du mensonge, j’appelle ça du foutage de gueule. //RO

PARLEMENT  Les directeurs de la police et de la gendarmerie nationales ont été auditionnés ce mercredi par les députés

Pour la quatrième nuit consécutive, des violences urbaines ont éclaté dans l’agglomération parisienne ce mardi soir. Une situation que relativise néanmoins le directeur général de la police nationale. « Si on regarde les statistiques, on est plutôt sur un nombre inférieur par rapport à la même époque de l’année dernière et pour des faits qui, même s’ils sont condamnables, ne sont pas d’une gravité exceptionnelle », a expliqué Frédéric Veaux aux députés de la commission des lois ce mercredi. « Comparé à ce qui se passe malheureusement trop souvent et habituellement, on est sur un niveau de personnes impliquées et de gravité des faits qui est quand même assez faible », a aussi relativisé l’élu communiste de Seine-Saint-Denis, Stéphane Peu.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :