Nous, musulmans…

Par Ratiba Hamache – Le 23 octobre 2020

Dans la catégorie « coup de gueule », je pose ça là. Sans commentaire ça n’en vaut pas la peine. //RO

Aux xénophobes antimusulmans : vous pouvez continuer de vous acharner, de nous caricaturer, de nous calomnier, de chercher à nous humilier par l’insulte et le mensonge, de vous complaire et vous féliciter dans vos échecs personnels et votre médiocrité…

Lire la suite

Racisme : le paravent d’un autre combat

Publié le 20 juin 2020 – Pierre Duriot

Le combat forcené contre l’antiracisme, ça sonne faux… très faux. La France n’est pas raciste, elle a absorbé avec bonheur tout un tas d’immigrés européens, tellement bien qu’ils ne se distinguent même plus du commun. Quel employeur tique au nom de Da-Silva, ou de Bettini. Qui se méfie d’un Doubre, le francisé d’un Doubrowski polonais ? Ces gens là ont-ils jamais revendiqué quoi que ce soit et causé le moindre problème ? Oui, mais ils étaient presque de notre culture. Les asiatiques, anciens des Boat-People, n’étaient pas de notre culture, et alors, entend-on parler d’eux en mal ? Apparaissent-ils dans les faits-divers de manière plus significative que la population locale ? La colonisation ? La belle affaire. Les pays asiatiques aussi, ont été colonisés. Exigent-ils une repentance, des dommages et intérêts ? Ont-ils une forme de haine à notre égard ? Posent-ils des bombes dans toute l’Europe ? La colonisation quand même ? Les Suédois, les Danois, les Norvégiens, les Finlandais, n’ont pas colonisé et ils ont les mêmes problèmes que nous, avec les mêmes gens. Alors ? Et puis, avant la France, la Turquie a colonisé le Maghreb. Les Maghrébins demandent-ils de la repentance aux Turcs ? L’esclavage ? Vous voulez parler des cinq siècles de razzias d’esclaves blancs, par les musulmans, sur les côtes françaises et italiennes ? Non, pas celui-là, il n’est pas politiquement correct. Alors, des millions d’esclaves noirs capturés par les mêmes musulmans ? Non, pas celui-là non plus, toujours pas politiquement correct. D’ailleurs c’est la France, qui dans les premiers, a aboli l’esclavage. Non, il ne faut parler que des négriers blancs du commerce triangulaire. Qui achetaient leurs esclaves aux arabes ? Non, ça non plus, il ne faut pas en parler. Bref, l’esclavage non plus, ce n’est pas une bonne raison et les pays n’ayant pas pratiqué l’esclavage, sont emmerdés eux-aussi. Leurs aïeux ont défendu la France ? Et alors, les nôtres aussi ont défendu la France. Les petits enfants des résistants réclament-ils quelque chose de spécial ? Peut-on arguer de la bravoure de ses arrière-grands-parents pour réclamer, soixante-dix ans plus tard, de ne pas, à Rome, faire comme les Romains ?

L’esclavage et la colonisation : fausses raisons

Lire la suite

Analyse. Le triomphe de la désinformation

Aujourd’hui, peu importe les faits ! Les réseaux sociaux et le cynisme ambiant ont anéanti la nécessité d’une vérité objective, constate cette journaliste, à la lecture du dernier ouvrage de Peter Pomerantsev.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :