Les révélations fracassantes de l’ancien directeur de la DST Yves Bonnet.

Régis Ollivier – Le 15 août 2019 – Le Colonel 3.0

© Pierre Duriot

Les déclarations fracassantes d’Yves Bonnet dans l’affaire de l’attentat de la rue des Rosiers font couler beaucoup d’encre, et l’on comprend aisément pourquoi. J’ai eu l’occasion de m’exprimer sur « l’insoutenable légèreté » de ce haut fonctionnaire en retraite dans son antichambre de la mort. J’y reviens aujourd’hui.

J’assimile ces révélations à un acte de haute trahison et je pèse mes mots. Lorsque l’on est placé « au coeur du secret d’État » comme l’a été Yves Bonnet durant des années, on ferme sa gueule sur ses secrets et on les emporte avec soi dans sa tombe.

« La vieillesse est un naufrage », c’est bien connu mais il est peu probable que Bonnet soit atteint de sénilité. Provocation ou volonté de faire le buzz à un âge bien avancé. Je n’ose me prononcer.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :