Temps de travail des militaires : on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre…

Oui mais « on fait quoi maintenant ? ». Rappelons que cette directive sur le temps de travail date de 2003, qu’une directive européenne est un acte juridique – en clair, une loi – pris conjointement par le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne, c’est-à-dire le Conseil des ministres de l’Union. 

L’affaire du temps de travail des militaires n’a pas fini de faire couler de l’encre. La preuve ? La belle tribune que neuf écrivains de marine viennent de signer dans le FigaroVox : Loïc Finaz, Patrice Franceschi, Olivier Frébourg, Erik Orsenna (de l’Académie française), Yann Queffélec, Daniel Rondeau (de l’Académie française), Sylvain Tesson, François Bellec et Patrick Poivre d’Arvor. Le titre de cette adresse au président de la République, chef des armées, est sans équivoque : « Refusons ce diktat contraire aux intérêts de la nation ! » Et l’on ne peut qu’approuver cet abordage, sabre au clair, de l’institution européenne.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :