The End

Régis Ollivier

Le 18 novembre 2017

Le Colonel

 

 

 

 

A l’issue d’une longue et interminable réflexion,

j’ai pris la décision de mettre un terme à mes activités publiques.

Y compris sur ce blog. 

Je vous remercie toutes et tous pour votre fidélité,

et plus particulièrement celles et ceux qui m’auront permis de tenir dans la durée.

Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin et de début d’année. Bien cordialement.

//RO

 

 

 

 

 

 


Free photo: The End, Sand, End, Beach, Text – Free Image on …

Pixabay960 × 720

The End, Sand, End, Beach, Text

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

30 thoughts to “The End”

  1. Mes respects mon Colonel,
    C’est la première fois que je « post » sur votre blog, pour commenter un article.
    Vous m’avez permis d’avoir le privilège de m’exprimer et de publier quelques articles sur ce blog.
    Merci de m’avoir encouragé à me poser des questions sur ces temps troubles, sur notre monde, sur notre pays, sur nos maux, sur nous mêmes…
    Je vous souhaite donc en cette triste circonstance et avec un peu d’avance, mes meilleurs vœux pour vous mêmes, votre famille et vos proches.

    Très respectueusement
    Capitaine (e.r.) Jean-Marie DIEUZE
    Ancien Officier à Titre Étranger.

  2. Dommage… mais c’est vrai qu’on parle, on râle, on s’informe… et pour le moment à part quelques frémissements… on reste assez inertes ! On est isolés, Pas facile de bouger même quand on essaie de convaincre en faisant circuler l’information… Merci pour tout ce que vous avez apporté et peut être allons-nous vous manquer…Et reviendrez-vous !

  3. Le silence des agneaux ? Bizarre que tous ces soldats, quels que soient leur grade, et qui tenaient salon sur la toile se retirent un par un, l’un après l’autre, sans plus de justification que ce  » j’arrête » lancé comme un dernier cri, lorsqu’ils en ont encore le courage ! !

  4. DOMMAGE

    Cela créera un grand vide et un grand manque .
    Pour une fois ou il n’y avait pas de langue de bois .
    La dictature de la bien « pensance » est en marche . Le monde vire au cauchemar ; La destruction de la France est proche , des nationalismes étrangers prennent de plus en plus le contrôle de la société française , des personnes étant nées sur le territoire français , en possédant la carte d’identité , le passeport, se définissent de plus en plus comme :

    – ………. de France
    – ……… de langue française
    – ………. en France

    etc etc

    et ne se nomment plus comme étant :

    FRANCAIS de ……………………!!!

    et ceux -la nous imposent leurs dictatures se servant de la lâcheté de nos dirigeants

    Au revoir colonel et un grand merci pour ces quelques années passées ensemble
     » J’avais un camarade
    de meilleurs il n’y en avait pas «  »

    ou
     » non rien de rien
    non je ne regrette rien  »

    amitiés à vous
    colonel

  5. J’ai envie de chanter « Et j’ai crié, crié-é, Régis pour qu’il revienne… » mais c’est très égoïste de ma part. Je ne peux que respecter votre décision. J’ose simplement espérer qu’elle a été prise en toute liberté et non contrainte et forcée. Bonne retraite Colonel !

  6. Finalement, vous avez enfin compris que nous sommes isolés au sein d’une indifférence générale.
    Tout le monde s’en cogne de nos mises en garde et de notre logique.
    Nous ne sommes que des vagues qui s’écrasent contre les rochers. Un peu de bruit et puis s’en va.
    Bref, l’âge aidant, nous prenons conscience de notre inutilité et d’énergie stérilement dépensée.
    Alors, à quoi bon passer pour un réfractaire ?…
    Restons aussi lisses que ce glaçon qui fond au fond du fond du verre de ce Bourbon 12 ans d’âge. Il disparaît sans changer le volume du liquide, et dilue la saveur de la boisson, avec juste la sensation d’une tradition ancienne élitiste.
    A votre santé !… et que le cul leur perle.

  7. Poursuivons les échanges sur LinkedIn. J’ai beaucoup apprécié vos questionnements et avis.
    Bonne continuation et bonne santé et au plaisir de faire prochainement votre connaissance.
    Pascal Morand

  8. Comme beaucoup d’autres, votre blog(et la minute cynique) va me manquer. Si tout a une fin, ce n’est pas la fin de tout, la vie continue.
    Bon Noël et bonnes fêtes de fin d’années avec vos proches.
    Et comme en France, tout fini avec des chansons, je me permets de vous suggérer : « Non rien de rien, non je ne regrette rien »

  9. Ah, quelle pitié de voir ce blog disparaître! C’était pour moi la présence quotidienne d’un ami et la possibilité d’apprendre énormément de choses introuvables ailleurs. Vous allez vraiment me manquer.

  10. De la tristesse mais beaucoup de respect car j’ai apprécié ce blog , on se sentait beaucoup moins seul avec ses vérités et cette amour de la patrie que nous sommes très nombreux à partager. Merci du fond du coeur , vous allez nous manquer car j’adressais vos billets à une quantité d’amis. Prenez soin de vous. Respectueusement.

  11. Un phare qui s’éteint dans cette mer agitée, c’est triste et dangereux. « La lumière n’est pas faite pour être mise sous le boisseau ». Le Colonel 2.0 va manquer à beaucoup, c’est une dure perte qu’il faudra surmonter.
    Bonne continuation et tous mes vœux de réussite pour votre prochaine entreprise.
    Bien amicalement bon courage et bon vent…

  12. C’est votre décision et je la respecte. Cependant tout ce que j’espere c’est que ce ne soit pas dû à des pressions ou menaces du fait de dire tout haut ce qui devrait rester tout bas.

    cordialement.

  13. Et ça se termine comme cela, comme un orage en fin d’une journée étouffante? Personne pour continuer? Pas un collaborateur ou un proche pour reprendre le flambeau ?J’ai l’impression que nombreux seront ceux qui vont être déçus. Un grand merci pour cette année passée avec vous et pour les coups de gueule que j’ai pu lire. Ça va me manquer!

  14. Dommage, mais merci pour tout ce que vous nous avez apporté. Bonnes fêtes de fin d’année et bon vent pour la suite. Que la vie vous soit douce et agréable, malgré tout ce qui nous menace!

  15. VOUS ETIEZ POURTANT UN PUITS DE RENSEIGNEMENTS …Je suis navré..Vous me manquerez TERRIBLEMENT !
    je vous souhaite de poursuivre des occupations plus enrichissantes pour vous et les vôtres ainsi qu’une excellente fin d’année et surtout une très performante année 2018
    Très amicalement

  16. outch, colonel. En tout cas, j’ai été contente de trouver votre blog sur le net. J’espére que vous laisserez les textes en ligne. Bonnes fêtes à vous aussi et bonne continuation

  17. Pas chic de nous abandonner au début des combats mais vous avez sans doute vos raisons personnelles que nous n’avons pas a discuter. Colonel, en ce qui me concerne , vous allez dès demain me manquer. Bonne vie Camarade
    Signé GVS colonel aussi mais moins talentueux hélas.

  18. Votre Blog manquera à un nombre conséquent de personnes, j’en suis certain.

    Vifs remerciements pour la grande qualité de vos analyses.

    Salutations distinguées.

  19. Bonjour Régis, Je ne sais pas pourquoi vous avez décidé d’arrêter votre blog..les raisons doivent être multiples. Je vous remercie, personnellement de votre travaille depuis des mois. Votre absence sera malheureusement noté. Des amis de langue française outre-Atlantique serons déçu d’apprendre cette mauvaise nouvelle. Je vous souhaite néanmoins une excellente continuation en espérant que ce n’est pas la santé qui vous empêche de continuer ce blog. Bien a vous.

Les commentaires sont clos.