TRAITÉ D’AIX-LA-CHAPELLE : L’ALLEMAGNE D’ABORD !

25 JANVIER 2019, BENOIST BIHAN, VU DU DROIT

© Régis Ollivier

Tout est lamentable dans l’histoire de la signature de ce traité franco-allemand dit d’Aix-la-Chapelle. Le caractère subreptice de son élaboration, la façon dont il nous a été imposé, la stupide propagande de la presse mainstream s’emparant de quelques commentaires très minoritaires sur la cession de l’Alsace-Lorraine à l’Allemagne, pour disqualifier toute critique. L’attitude grotesque et les nouvelles saillies d’un président hors de contrôle lors des cérémonies de signature. Qui éprouve à chaque fois qu’il est hors du territoire national, l’envie irrépressible de cracher sur son pays et ses habitants. Cette fois-ci c’était pour déclarer que les Français qui étaient contre ce texte étaient complice des crimes nazis, rien que ça, ensuite disserter sur la supériorité de la langue allemande (!), et enfin proférer un boulgi boulga inepte qui a dû mettre les interprètes au supplice.

Le mieux était de le lire, d’analyser, et de commenter ce texte. Le résultat est consternant, et nombreux sont les critiques accablées comme celles qui relèvent le caractère contraire à la constitution de beaucoup de ses dispositions

Benoist Bihan, historien et chercheur nous donne ici son avis en soulignant le nouvel abandon de souveraineté et la poursuite d’un alignement servile sur l’Allemagne.

Régis de Castelnau

Lire la suite

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “TRAITÉ D’AIX-LA-CHAPELLE : L’ALLEMAGNE D’ABORD !”

  1. Je suis surpris et atterré de voir que personne dans les médias ne dénonce les termes de ce traité. La propagandastaffel est de retour! Les Allemands vont parvenir à leurs fins pacifiquement et nous fagociter sans efforts, avec la complicité de nos dirigeants! Elle est pas belle la vie!

Les commentaires sont clos.