Tranches De Vie

Marc Brémont, sexygénaire, officier atypique en retraite, ancien de la Coloniale et de la DGSE, se raconte dans un style qui est le sien : brut de décoffrage

Catégorie : Politique (page 2 of 2)

Médias, Gilets jaunes : vers le coup de grâce !

  • 25 Avr 2019 – Serge Grossvak – InvestigAction

« Il est mal le petit Macron, un genou à terre. Le coup de grâce est à portée de main : la gifle électorale et le second genou touche terre à son tour. Nous savons depuis quelques semaines que la position première de sa liste est une illusion, mais il suffirait d’une poussée de la participation pour que les Macronistes finissent très loin, 4è. Employons nous à lui mettre cette raclée. »

Tranches de vie Tryptique gerardlesoeur.info

Que restait-il à Macron sinon ses énarques, ses Médias, ses CRS ? Et bien voilà, les derniers remparts s’effondrent, là, sous nos yeux.   Et Macron est comme un con. L’ENA, le coeur indéfectible du pouvoir, à défaut de se révolter (il ne faut pas trop en demander !) l’a saumâtre. Soutien perdu. Soutien gaspillé par notre Président perdu. La Police n’en peut plus (il serait bien que cela s’affiche par d’autres voies que le suicide !). En proximité sont revenus les témoignages de soutien. Gendarmerie et maintenant CRS laissent filtrer leurs questionnements et malaises. Jusqu’au syndicat UNSA Police qui (enfin) s’alarme ouvertement (pendant que FO Police se révèle sur la question Gilets Jaunes pure macroniste. En attente de récompense ?)  Et enfin la Presse, les Médias. Le mur vient de tomber ! Arrêtons nous sur ce dernier point. Ce qui vient de se passer depuis samedi, avec l’arrestation de Gaspard Ganz est fulgurant. De l’intérieur l’institution de propagande est attaquée. Passons sur le courage de Gaspard (mais quel détermination ! Chapeau bas) et venons en aux répercussions de son arrestation. L’émission de Sud Radio a été édifiante (« Edition spéciale, liberté d’informer »).

Continue reading

En Savoie, Macron et Sarkozy vantent le «rassemblement»

Par Arthur Berdah – Publié le 31/03/2019

***************

Alors, concernant Nicolas Sarkozy, autant crever l’abcès tout de suite. J’allais commencer ma phrase par « NS est une grosse pute » mais ce serait lui faire trop d’honneur car « une pute » au moins ça sert à quelque chose. Non ! NS est un gros furoncle bien dégueu qu’il faut percer et drainer pour l’assécher. Il est évident que sa présence au côté de Macron est dictée par de puissants intérêts réciproques. Chacun est la béquille de l’autre. Mais aussi et surtout, plus la Justice se rapproche de NS, plus il se rapproche de Macron, son jeune clone et futur protecteur devant la justice. Son « parrain » en quelque sorte. En fait, entre mafieux, ils doivent se comprendre. Et pour finir, je constate que NS s’inscrit en fossoyeur de la Droite, même s’il n’en reste que des résidus. Bref ! L’un comme l’autre, ils me donnent la gerbe. 🤮 //RO

LE SCAN POLITIQUE – Le président de la République et son prédécesseur étaient réunis dimanche pour commémorer le 75e anniversaire des combats du plateau des Glières, dans les Alpes.

De notre envoyé spécial à Thônes

Du cérémoniel. Et «en même temps» de la politique. Dimanche, Emmanuel Macron s’est rendu en Haute-Savoie pour y commémorer le 75e anniversaire de la Bataille des Glières. Arrivé dans la nécropole de Morette sous un soleil éclatant, le chef de l’État a rendu hommage à la centaine de maquisards qui furent tués en 1944 par «la milice de Pétain et l’armée d’Hitler». «Ainsi donc sommes-nous venus ici apprendre de vos ombres le secret de notre Nation», a lancé le président de la République à la tribune.

Continue reading

Et si nous avions beaucoup à apprendre des « Gilets Jaunes » algériens ?

Marc Brémont – Le 30 mars 2019

Je n’ai pas particulièrement d’atomes crochus avec les Algériens mais il faut, pour le comprendre, revenir quelques décennies en arrière, dans une autre ‘tranche de vie ». Pour faire court, il est des blessures qui ne cicatriseront jamais chez moi, et ce depuis mon plus jeune âge, lorsqu’une belle-mère algérienne, à force de subir ses coups, me laissa quasi mort au sol du domicile familial. Une situation qui me valu quelques années au sein de l’Assistance publique, en orphelinat. Et comme je suis plutôt du genre « ni pardon, ni oubli » et encore moins absolution, rien n’est en apparence visible aujourd’hui. Mais ce n’est pas le propos.

Cela étant posé, je compare, par pure provocation, la situation algérienne à celle qui prévaut actuellement en France, même si comparaison n’est pas raison.

Continue reading

Laurent Wauquiez à la barre

Marc Brémont, le 11 décembre 2017

Tranches de vie

 

 

 

 

Ca y est. Ca c’est fait. La droite nouvelle Les Républicains a enfin son capitaine de pédalo, sans surprise et élu haut la main, Laurent Wauquiez. Alors, je souhaite que cette « nouvelle droite » ne soit pas à nouveau la putain de droite qui va flirter quasi ouvertement avec ce qu’il reste du FN et qui, par ailleurs, couche ouvertement avec un Centre mou et nauséabond. C’est une autre histoire.

Je note que Les Républicains se composent de trois chapelles. Celle de papy Juppé incarné pour l’occasion par un jeune merdeux aux dents longues, Maël de Calan. Celle de Fillon incarnée elle aussi pour l’occasion par Florence Portelli qui, grosso modo a dit qu’elle ne serait pas la pute de Wauquiez. Totalement discréditée. Et celle du nouveau boss.

Je souhaite aussi que Les Républicains nouveaux sauront tirer les conséquences du passé qui les ont conduit au désastre que l’on connait. Il conviendra notamment de mettre un terme à toutes ces pratiques qui font du président de parti ( et de ses principaux collaborateurs) un quasi président de la République : voitures de luxe, chauffeurs en pagaille, gardes du corps, rémunérations astronomiques, frais de représentations et autres avantages en nature et dépenses somptuaires qui ont conduit le parti à la quasi faillite. Au point qu’aujourd’hui, on envisage sérieusement de vendre le siège du parti avec à l’appui un très joli chèque.

Qu’on arrête surtout de se foutre de la gueule des adhérents. Là aussi, ce ne sera pas une mince affaire.

A ce stade, je ne suis pas encore en mesure de me revendiquer Les Républicains. Attendre et voir.

Néanmoins, et malgré mon retrait déjà annoncé de la politique active, je resterai un observateur très attentif aux réalités de la politique politicienne en France. Et je porterai partout la critique là où elle doit être portée. Comptez sur moi.


Marc Brémont

 

 

Newer posts »

© 2019 Tranches De Vie

Theme by Anders NorenUp ↑

%d blogueurs aiment cette page :