Marc Brémont – Le 26 avril 2019 – Tranches de vie

Dans la série « Faut pas déconner quand même », je demande Geoffroy Roux de Bézieux, ci-devant Président « prout-prout » du Medef qui propose de

« donner le droit aux entreprises de moins payer les seniors afin de favoriser leur employabilité. »

Le moins que je puisse dire, c’est que le mec, « GRB » pour les intimes, il se pignole grave quand même.

La nouvelle idée de Geoffroy Roux de Bézieux fait déjà grincer des dents. Lors d’une conférence de presse donnée par le président du Medef le 18 avril, ce dernier a proposé, afin de réduire le chômage des seniors, qu’ils puissent accepter, à partir de 55 ans, une rémunération moindre lorsqu’ils retrouvent un emploi. Jusqu’à leur départ en retraite, les salariés toucheraient une prime compensatoire, baptisée «aide différentielle», afin de maintenir un niveau de vie équivalent et ainsi de ne pas paupériser une catégorie sociale déjà affaiblie. Cette prime serait payée par «l’assurance chômage et/ou Pôle emploi», d’après Geoffroy Roux de Bézieux.

https://francais.rt.com/economie/61214-proposition-medef-visant-reduire-chomage