Actualités, Défense, Etats-Unis, Europe/UE, Géopolitique, International, Politique

Très mal, et vous ?

483

Le 18 septembre 2018

Stratediplo

 

 

 

« La retraversée de la Bérézina est certainement pour bientôt », selon Stratediplo. Il n’en fait plus aucun doute en ce qui me concerne. D’ailleurs, j’ai demandé à toutes mes relations de ne plus me poser la question qui (me) fâche, à savoir …  « Comment allez vous ? ». Ils ont déjà la réponse. Bonne lecture et bon courage. //RO

 

© Tosque Jean-Louis

 

 

Le monde va mal, comme en ont décidé ceux qui le mènent.


On ne reviendra pas sur l’assassinat du premier ministre Alexandre Zakhartchenko avec un détonateur jusque-là inconnu des services du régime social-nationaliste, au moment même où on signalait un renforcement des forces étatsuniennes et canadiennes en ex-Ukraine, et quelques mois après que ce régime issu du coup d’Etat du 22 février 2014 ait définitivement dénoncé les accords de Minsk par la loi 7163.


On ne reviendra pas non plus sur le soutien maintenant direct apporté par les pays de l’OTAN à la guérilla islamiste en Syrie, et la préparation en ce moment même d’une attaque aérienne massive, sous l’alibi du gazage imminent à Idlib des dizaines d’enfants enlevés il y a dix jours pour cela par les supplétifs de la coalition atlantico-islamiste. Les leçons de la grotesque mise en scène de Douma en avril ont été tirées : cette fois on utilisera de vrais produits chimiques (chlore amateur), il y aura des morts, la population et les hôpitaux verront quelque chose et une éventuelle enquête internationale pourra en trouver des traces, la presse de l’OTAN aura autre chose à montrer que le court-métrage des faux Casques Blancs car elle a déjà envoyé des équipes sur place, on ne permettra la venue d’aucun témoin au siège de l’OIAC, et les actuelles dénonciations russes de toute cette préparation sont à peine audibles de l’ancien monde libre. L’agression déjà annoncée « en réponse » (toujours aussi contraire au droit international et à la charte de l’ONU) sera cette fois suffisamment massive pour saturer la défense antiaérienne, engagera les forces navales de l’OTAN en cours de concentration en Méditerranée orientale, aura statistiquement des chances de voir plus d’un quart des missiles passer et plus d’un dixième exploser, et, d’après la presse étatsunienne, visera la coopération militaire russe.



About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!