Un général français : «François Hollande nous manipule»

Réseau international le  · par  · dans Djerrad AmarGuerresMensonges

Dans une analyse, le général français Dominique Delawarde, ancien chef du bureau situation-renseignement-guerre électronique de l’état-major interarmes de planification opérationnelle en région parisienne, rejoint le clan des opposants à une frappe militaire contre la Syrie en mettant en cause les accusations formulées par les services de renseignement français contre le régime syrien, seul responsable, selon eux, d’avoir gazé la population. Pour lui, il n’y a aucun doute : les preuves présentées par le Premier ministre aux députés ne sont «ni convaincantes ni crédibles».

Le militaire français rappelle, à cet effet, la présentation du général Colin Powell aux Nations unies de «fausses preuves indubitables» établies par la CIA sur l’existence d’armes de destruction massive en Irak pour justifier l’intervention militaire qui a suivi. «Personnellement, j’ai la conviction intime que nous sommes en présence d’une nouvelle manipulation avec le massacre au gaz chimique de Damas», affirme-t-il.

Pour cet ancien officier, l’utilisation de l’arme chimique par Bachar Al-Assad «est une affirmation absurde et ne tient pas la route». Selon lui, le président syrien n’aurait jamais pris un tel risque, sachant qu’une intervention occidentale suivrait de facto. «Il (Bachar Al-Assad) possède un arsenal suffisant pour frapper ses adversaires sans faire appel au gaz. Aurait-il pris un tel risque à un tel moment pour tuer seulement quelques centaines d’adversaires en banlieue de Damas, capitale du pays, à une relative proximité des délégations diplomatiques étrangères ?» se demande-t-il, dubitatif.

Ce «massacre», continue le militaire dans son analyse, ne profite qu’aux deux autres parties en cause dans cette affaire. «D’abord aux opposants à Bachar El-Assad qui, si intervention il y a, ont toutes les chances de gagner rapidement leur combat et de prendre le pouvoir en Syrie. Ensuite, aux Etats-uniens et aux Franco-Britanniques qui souhaitent depuis longtemps affaiblir le Hezbollah libanais, mais surtout l’Iran (cible principale en raison du nucléaire), en supprimant leur allié de toujours : la Syrie de Bachar Al-Assad», a-t-il expliqué.

Pour corroborer son argumentation, le général Delawarde rappelle des précédents de ce genre de manipulation dans la ville roumaine de Timisoara, en décembre 1989, où les médias avaient repris pendant plusieurs semaines la fausse information d’un prétendu «massacre» de 4 600 personnes juste pour faire tomber Nicolae Ceausescu. «Il y a eu deux autres manipulations de ce type en Bosnie et au Kosovo lorsque j’étais en fonction. Elles ont été réalisées avec succès et l’opinion et les médias n’en ont jamais connu les tenants et les aboutissants», a-t-il révélé.

Le général Dominique Delawarde conteste les renseignements français, selon lesquels les rebelles syriens «n’ont pas le savoir-faire pour mettre en œuvre les gaz». «C’est oublier un peu vite que les rebelles sont soutenus et conseillés par des services spéciaux étrangers qui, eux, ont toutes les connaissances nécessaires», a-t-il avancé.

LeColonel dit : J’aurais tendance à abonder dans le sens du général Delawarde. Il y a une réelle volonté d’intoxication et de désinformation de la part des dirigeants fervents partisans à une opération militaire en Syrie, pour parvenir à des desseins plus ou moins avouables dont, en outre, la chute de Bachar al Assad. Les responsables de crimes contre l’humanité sont d’un coté comme de l’autre. Alors, désarmons Bachar de ses armes chimiques mais n’allons surtout pas armer les terroristes qui le combattent. //Régis Ollivier

lire la suite

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

One thought to “Un général français : «François Hollande nous manipule»”

  1. Bonjour
    Je ne peux rester indifférent aux manœuvres sournoises de l’impérialisme libéral sioniste maçon et mondialiste de ces destructeurs de souverainetés qui veulent imposer au monde leur despotisme
    Le secrétaire général John Kerry est allé ce dimanche rassuré le président occulte des américains et européens Netanyahu
    Ce lundi 16 septembre la clique infernale réunit en hollandie John Kerry le ministre des affaires étrangères et Laurent Fabius l’assoiffé de sang vampire de l’empire sous l’autorité de François hollande le traître à la patrie et la mouche du coche de cette humanité qui veut être conduite par un bon cocher sur la route de la vérité car le mensonge c’est la mort et il serait temps que le monde entier choisisse la paix la vie .
    Il faudra écraser cette mouche agaçante stupide qui par ses morsures endort son peuple cette mouche tsé-tsé est un poison pour le monde entier
    L’empire pervers narcissique séduit et culpabilise et diabolise ensuite ses victimes pour les dévorer le diable se déchaîne et il nous faut l’enchaîner pour l’empêcher de nuire de détruire l’humanité
    La chine a des drones plus performants que les prédators américains il est temps que ces deux puissances mettent un terme à l’empire du mal qui depuis prés de deux siècles sévit dans le monde. Combien de révolutions guerres de victimes innocentes depuis 1789 ? Prenons seulement un mot dans notre devise nationale égalité. Oui l’égalité existe mais dans la misère ! Nous avons au fil du temps tous été trahis. « Un roi juste affermit son peuple le corrompu le conduit à la ruine » ce proverbe se vérifie de jour en jour
    l’armée de la Nation est le seule recours lorsque le peuple est menacé Aimons la France défendons les valeurs morales séculaires car notre pays est une famille de familles qui repose sur le mariage homme femme. Assez de mensonge nous voulons vivre libres en fraternité avec nos proches

Les commentaires sont clos.