Un militaire à la tête du pays : pourquoi pas ? On a bien actuellement un inspecteur des finances !

Par Georges Michel – Le 27 mars 2019 – Boulevard Voltaire

© Pierre Duriot

France, pays de paradoxe ! La semaine dernière, ici même, nous soulignions le fait qu’il y a plus de quarante ans qu’un militaire ou ancien militaire de carrière a été appelé au gouvernement. Rappelons-nous, c’était le général Bigeard. Et encore, il ne fut que secrétaire d’État ; et même si son action, très courte (à peine dix-huit mois), fut salutaire pour la condition militaire qui avait été passablement oubliée sous de Gaulle et Pompidou, il faut bien le reconnaître, cette action fut circonscrite à un domaine restreint qui n’embrassait pas tout le fonctionnement de l’État.

http://www.bvoltaire.fr/un-militaire-a-la-tete-du-pays-pourquoi-pas/?mc_cid=ec0871a2da&mc_eid=117cf71dc1

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :